137 milliards de dinars pour 2010 – 2014

Une enveloppe représente 2 fois et demie les 55,4 milliards consentis pour le programme 2005 – 2009. Tout ce qui compte d’élus en vue, les associations dont les zaouïas, et tous ceux qui constituent un relais au sein de la société, ont été conviés à une rencontre où la solennité et le décorum rappellent les grandes messes politiques lors de certaines échéances politiques nationales. Au cours de cette assemblée, le chef de l’exécutif de wilaya a présenté un exposé relatif à ce qui a été investi par l’Etat à travers la wilaya depuis 1999, cela à la faveur des deux précédents quinquennaux (84,6 milliards DA) ainsi que les actions retenues pour 2010 – 2014. L’importance de l’évolution des montants a été soulignée dans la comparaison entre ce qui a été inscrit pour cette dernière période, soit 137 milliards DA, une enveloppe qui représente 2 fois et demie les 55,4 milliards consentis pour 2005 – 2009.
Il a été indiqué, pour signifier les priorités accordées selon les secteurs que, pour 1999 – 2009, la répartition budgétaire s’est faite à hauteur de 38,9% pour les infrastructures (hydraulique et travaux publics), 26,65% pour le développement humain (éducation et infrastructures socioculturelles), 12,25% pour l’agriculture, 9,6% pour l’urbanisme et l’habitat et 12,54% en divers autres secteurs. Des indicateurs jugés probants en matière d’impact des investissements engagés ont été abondamment cités, la plupart dépassant la moyenne nationale. Pour 2010 – 2014, les engagements se répartissent comme suit : 39,5% pour l’habitat et l’urbanisme qui de la 3ème place passe à la 1ère, 29,6% pour les infrastructures, 20,7% pour le développement humain, 5,5% pour l’agriculture et 4,4% en divers.
En matière d’indicateurs, des ratios attendus à fin 2014 ont été cités. Ainsi, pour une population estimée actuellement à 379 592 habitants et qui devrait atteindre 405 115 individus, l’on table sur un taux d’occupation par logement qui devrait passer de 4,36 à 3,59, une dotation journalière en eau par habitant de 101 à 200 litres et un taux d’occupation par classe qui varie actuellement entre 19 et 30 selon les cycles à entre 16 et 18.

Source : El-Watan

2 Comments

  1. AZZAABDO dit :

    Bonjour ,je suis un citoyen de la region de temouchent ,je vois que la wilaya dispose d’un grand budjet ,j’aimerai savoir est ce que le branchement en gaz de ville pour la commune de OUED SEBBAH est inclu dans ce grand budjet si oui en quelle annee .mes salutation sinceres

    Répondre
    • Dhiiny dit :

      MOHANDARAB dit :Au lieu de construire un deixueme lyce9e pour nos enfants du sud qui ne coutera pas grand chose au pays et qui ne sera que benefique,Boutef et la mafia qui l on place9 prefere acheter sans demander autorisation a personne une residence de 30 000 000 de $ pour eux en suisse.Mis a part les kabyles qui ne cessent de payer un lourd tribut pour leur inssoumission,les autres preferent s entretuer plutot que d imposer leur droits,des ghachis comme Boukrouh les a surnome9s.

      Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman