239 travailleurs vacataires depuis… 1991

La réception festive du 1er Mai, à laquelle étaient conviés quelque 300 travailleurs et travailleuses de la commune, a été quelque peu plombée à l’évocation des 239 vacataires qui ont sacrifié 15 à 20 années de leur vie, au service de l’administration communale, sans être payés en retour par l’octroi d’un poste budgétaire… A cette réception organisée à l’occasion 1er Mai et à l’initiative de la commission des oeuvres sociales et du syndicat communal, affilié à l’union de wilaya de l’UGTA d’Aïn Témouchent, ont assisté outre les travailleurs communaux, le P/APC, Touil Boucif, ainsi que le SG de l’UW/UGTA, Benaouda Daho Med. La salle de spectacle de la Maison de la Culture d’Aïn Témouchent a servi de cadre au discours prononcé en cette occasion par le maire, pour remercier les 700 travailleurs de la commune d’avoir consacré tous leurs efforts au développement tous azimuts de la ville de Sidi Saïd et à l’amélioration du cadre de vie de leurs concitoyens. Néanmoins, il avouera être très préoccupé par la situation stressante vécue par les 239 travailleurs maintenus par l’administration dans leur statut de vacataire. Pour qu’ils soient enfin intégrés dans le corps de la Fonction publique, le maire dira: «La solution est du seul ressort du Gouvernement, pour ramener l’espoir à cette frange du personnel, qui aura tout de même sacrifié 15 à 20 ans de carrière au service de l’administration communale».
Cet aveu aura quelque peu plombé l’atmosphère festive au sein de la catégorie de personnel évoquée. Prenant la parole à son tour, le SG de l’UW/UGTA a également déploré la mésaventure vécue par les vacataires. Une situation qui perdure, selon lui, depuis 1991: «C’est une honte de voir en 2009, des vacataires au sein de la commune», a-t-il dénoncé. Après avoir rendu hommage aux femmes de ménage, «sans lesquelles on n’aurait pu fêter ce 1er Mai», le SG a annoncé pour le mois de juin prochain, l’augmentation des primes accordées aux travailleurs des collectivités locales.
Puisqu’on était au stade des promesses, il rappellera celle du président de la République de créer 3 millions d’emplois dans le cadre du quinquennal 2010/2014. Un autre challenge à relever après le million de logements promis avant la fin 2009 et qui a du mal à être relevé. Enfin, cette rencontre a été clôturée par un hommage rendu à 19 travailleurs sortant en retraite, ainsi qu’à 03 travailleurs retraités gratifiés par des chèques d’un montant modeste, tandis que 03 autres encore en fonction, auront bénéficié d’une Omra aux Lieux Saints de l’Islam.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman