24% des abonnés menacés de coupures électriques

La direction régionale de la Sonelgaz de Aïn Témouchent estime ses créances actuelles à 157.999.016,83 dinars, dont 61.168.292,72 dinars reviennent aux abonnés particuliers, 48.377.042,08 dinars aux seules administrations et 48.453.682,03 dinars aux clients gros consommateurs d’énergie, alors que près du quart de ses clients sont menacés de coupures. Désormais, a-t-il été décidé, tout abonné qui cumule deux (2) factures impayées, se verra automatiquement privé d’électricité et de gaz, jusqu’à ce qu’il régularise sa situation auprès de la caisse. Dans le cas contraire, Sonelgaz sera obligée de lui enlever le compteur et de le débrancher, en attendant qu’il soit convoqué devant la justice auprès de laquelle son dossier sera déposé.
Il faut dire qu’à l’heure actuelle, pas moins de 19.705 abonnés sont l’objet d’une procédure de coupure, soit près de 24% des 82.267 abonnés à la consommation électrique chez Sonelgaz, laquelle compte également 28.698 abonnés au gaz. Cette grosse défection qui représente près du quart des abonnés à l’énergie électrique, n’est pas pour encourager la Sonelgaz à engager d’autres travaux de rénovation ou d’extension des équipements matériels. Des opérations qui reviennent excessivement cher, pour arriver à satisfaire la demande croissante en énergie. Comme si cela ne suffisait pas, la Sonelgaz perd chaque année plusieurs milliards en vols de câbles électriques, commis dans les zones rurales isolées, ce qui grève lourdement son budget.
Enfin, pour rappel, la Sonelgaz de la wilaya de Aïn Témouchent compte dans ses effectifs un millier de salariés, répartis entre la direction régionale et les subdivisions de proximité, opérationnelles respectivement à Aïn Témouchent, Béni-Saf, Hammam Bouhadjar, Aïn Kihel et El-Malah, pour permettre aux abonnés de payer leurs redevances ou de déclarer les pannes éventuelles.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman