300 fellahs de l’UNPA interpellent les responsables

agricultureRéunis hier dimanche à la Maison de la Culture d’Aïn Témouchent, plus de 300 fellahs, affiliés à l’UNPA et accompagnés d’un membre du Sénat M. Saidi Belkheir et par un député de l’APN, M. Benmokrane Med, se sont élevés encore une fois contre la pression à laquelle ils sont soumis, pour rembourser les crédits accordés par l’Etat, et que ce dernier leur réclame par voie d’huissiers. C’est justement l’Etat qui leur a demandé de s’engager dans une voie préconisée à l’époque et qui aura fait chou blanc, contrairement aux retombées attendues par les conseillers du ministère de tutelle… et qui ne veulent pas être les payeurs.
En effet, les crédits accordés pour le développement de la vigne dans la région, n’ont pas eu le résultat escompté, si ce n’est des dettes qu’il faut rembourser aux banques et à la CRMA, qui les ont accompagnés dans cette mésaventure. «Avant de laisser éclater notre colère, disent-ils, alors que nous n’arrivons même pas à subvenir aux besoins de nos familles, nous interpellons le président de la République et le ministre de l’Agriculture, pour faire cesser le harcèlement dont nous sommes les objets de la part des huissiers lancés à nos trousses». Le sénateur et le député se sont engagés à transmettre leur message au niveau des deux chambres sus-évoquées.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman