332 infractions relevées au 2ème trimestre 2009

La direction du commerce de la wilaya d’Aïn Témouchent a mis l’accent cette année sur la sensibilisation avec pour credo «un été sans risque». Dans cet esprit, une journée d’information sur les intoxications alimentaires a été organisée avant l’entame de la saison estivale. Le dispositif réglementaire et notamment la loi 09/03 du 15/02/2009 relative à la protection du consommateur et la répression de la fraude a été discuté dans le cadre de cette rencontre. Les services de la direction insistent sur le renforcement du contrôle de la qualité des produits commercialisés au niveau des plages de manière constante y compris les jours fériés.
Les brigades affectées à ces missions de contrôle sillonnent tout le littoral pour réduire le risque alimentaire parallèlement aux actions de vulgarisation touchant les estivants qui ont été informés des précautions à prendre lorsqu’on est appelé à faire ses emplettes entre autres, vérifier les dates de fabrication et de péremption des produits, la conformité du lieu de stockage, le respect de la chaîne de froid, etc. Les agents de la direction du commerce privilégient également le dialogue avec le citoyen et les ondes de la radio. Autant de vecteurs de communication visant à maintenir la vigilance à son seuil maximal.
Par ailleurs des brigades mixtes composées de représentants des différentes directions concernées, à savoir les services vétérinaires, le tourisme, les douanes, les impôts, le commerce, veillent au respect des règles d’hygiène et des textes régissant l’activité commerciale. Durant cette période de grandes chaleurs, les crémeries, les pâtisseries, restaurants, gargotes et cafés sont particulièrement ciblés. A l’issue du second trimestre 2009 les inspecteurs de la direction du commerce ont procédé à la verbalisation de 140 commerçants sur les 1.725 visités.
Le montant relatif au défaut de facturation s’élève à 1.329.337,88 dinars. Les opérations de suivi des pratiques commerciales ont donné lieu à 128 propositions de fermeture. Au chapitre de la qualité et de la répression des fraudes, 1.972 contrôles furent effectués, lesquels se sont soldés par 191 procès-verbaux d’infraction et la saisie des marchandises pour une valeur de 87.605,50 dinars. Des mesures de fermeture ont été prononcées à l’encontre de 26 commerçants.
En outre, des prélèvements d’échantillons aux fins d’analyse sont régulièrement effectués sur des produits dont 80% d’entre eux se sont avérés propres à la consommation. Reste que certains phénomènes négatifs perdurent en matière de commercialisation comme l’exposition du pain à l’air libre, vente anarchique de produits laitiers ou autres sur la voirie, emballage non conforme, etc.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman