43 ha de forêts brûlés en six mois

Le directeur des Forêts de la wilaya de Aïn Témouchent, a révélé lundi dernier, dans son bilan d’activité relatif au 1er semestre 2009, la perte de 43ha de forêts brûlés, tout en annonçant la dotation de ses services de deux (02) grands camions ravitailleurs de 10.000 litres d’eau chacun. Cette annonce a été faite dans le cadre d’une conférence, que le patron des Forêts de la wilaya (DWF) a donnés, pour faire le point sur la situation du secteur en matière d’incendies. Selon lui, la situation est très bien maîtrisée, grâce aux moyens humains et matériels mobilisés pour la circonstance qui prévaut. «En même temps, dira-t-il en substance, la DWF a procédé au recrutement de saisonniers, affectés à la surveillance et dotés d’équipements radio ou de portables, pour donner l’alerte en cas d’apparition de foyers. Dès l’alerte donnée, les éléments des Forêts mobilisés interviendront très rapidement, avec les moyens mis à leur disposition, pour s’attaquer au feu, la logistique étant assurée par la réception récentes de deux (2) grands camions ravitailleurs de 10.000 litres chacun, pour approvisionner en eau les camions-citernes et les tracteurs à citernes utilisés contre les incendies de forêts.
Par ailleurs, il est fait état de la disposition de 45 points d’eau localisés et de 26 bassins de rétention d’eau destinés spécialement aux agents des forêts, en cas d’incendie. Pour le DWF, les forêts les plus exposées sont celles qui longent la côte depuis Sassel jusqu’à Bouzedjar, en raison des vents côtiers, sans oublier la zone forestière de Tamazoura prolongée jusqu’à la wilaya de Sidi Bel-Abbes et celle de Béni-Saf allant jusqu’à Oulhaça. Selon lui, ces forêts nécessite la plus grande vigilance, car elles restent très fréquentées par les estivants. Entre-temps, depuis le début de l’année 2009, 43ha auront tout de même brûlé, dont 14 d’essences forestières, 27 de maquis et 2 de broussailles diverse. En matière de communication, le DWF a déclaré que ses services sont dotés de radio VHF et de moyens de transmission reliant toutes ses unités, y compris les véhicules itinérants, pour faire appel le cas échéant également à la protection civile. Enfin, pas moins de 254km de pistes ont été ouvertes, selon lui, au niveau des forêts pour faciliter l’accès aux matériels et aux agents chargés de la lutte contre les incendies. Ainsi, la wilaya de Aïn Témouchent reste l’une de celles qui ont connu à ce jour le moins de foyers d’incendie déclarés en milieu forestier, nous a-t-on assuré.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman