445 millions de DA pour affronter la saison estivale

Une enveloppe de 445 millions de dinars a été dé bloquée par la wilaya d’Aïn Témouchent dans le cadre des préparatifs de la saison estivale, a-t-on appris du directeur du Tourisme. Sur ce montant, a-t-il signalé, le secteur des Travaux publics a mobilisé 340 millions de dinars pour le dédoublement, le revêtement et l’aménagement de plusieurs routes menant aux plages. Le secteur de l’Hydraulique a, quant à lui, consacré une somme de 95 millions de dinars pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement des plages, «d’autant plus que la station de dessalement d’eau de mer de Chatt El-Hillal entrera très prochainement en exploitation», a-t-il assuré. Dix millions de dinars ont été dégagés, en outre, au titre des PCD (plans communaux de développement) pour l’amélioration des conditions d’accueil au niveau des plages. Cette préparation, marquée par plusieurs sorties de la commission de wilaya concernée afin de s’enquérir de la situation sur le terrain, a enregistré, également, la contribution financière de partenaires prenant en charge la réalisation de méga projets au niveau de la wilaya. Ainsi, MEDGAZ a-telle acquis cinq cabines douches mobiles, qui seront mises à la disposition des estivants au niveau de plusieurs plages autorisées à la baignade.
Cette entreprise a réalisé, en outre, une aire de jeux pour enfants au niveau de la plage de Sidi Djelloul et prendra en charge, également, son entretien et son nettoyage quotidien, pendant toute la saison estivale. D’autres entités économiques, à l’instar du groupe pétrolier Sonatrach et de l’entreprise Orascom, seront appelées «tout prochainement» à apporter leurs concours respectifs, financiers notamment. Ces trois partenaires, a rappelé le directeur du Tourisme, ont participé, durant la saison estivale 2008, avec une enveloppe de 10 millions de dinars. Ladite direction a mis l’accent, cette année, sur l’aspect qualitatif de l’ensemble des prestations fournies aux nombreux estivants, qui se dirigeront vers les 20 plages autorisées à la baignade. A ce titre, deux nouvelles plages ont été concédées, en un seul lot, à un privé. Il s’agit de celles de Sidi Djelloul et de Chatt El-Ward. «Celles-ci rejoindront 11 autres plages concédées en un seul lot», a-t-on souligné de même source. Il a été remarqué, relève le responsable du Tourisme, que les prestations au niveau des plages concédées sont «nettement meilleures sur tous les plans». Les sept plages restantes sont gérées par les communes. Le nettoiement des plages sera confié aux dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), qui générera une centaine de postes d’emploi temporaires, et à «Blanche Algérie» gérée par la direction de l’Action sociale (DAS), indique-t-on. Six millions d’estivants ont fréquenté, en 2008, les 20 plages autorisées de la wilaya.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman