4,7 milliards pour l’amélioration urbaine de 240 sites

La direction de l’urbanisme et de la construction (DUC) de la wilaya de Aïn-Témouchent a misé gros sur la révision des schémas directeurs d’aménagement durant l’année 2008. L’opération, qui revêt un cachet particulier, a touché les 28 communes. Le besoin était si pressant et suscitait un intérêt particulier pour le développement local qu’il fallait procéder à l’éclatement de plusieurs instruments (PDAU). Une action qui a permis de dégager des réserves foncières totalisant une superficie globale de 1.523 ha. «Cette récupération a été d’une grande utilité pour plusieurs communes qui n’attendaient que ça. Ainsi, 643 ha de cette assiette, soit 43%, ont été consommés», selon les statistiques de la wilaya. Le produit foncier objet de récupération servira d’assiettes pour des projets publics et d’autres à caractère social. Ceci aura un impact appréciable en terme d’optimisation des coûts de réalisation des projets du fait que les terrains récupérés en milieu urbain sont déjà viabilisés. Cela se traduit, selon le cas, par un gain de pas moins de 25% en terme d’estimation de prix. Cependant, en matière de plans d’occupation du sol, «la wilaya est dotée de 102 plans totalisant une superficie de plus de 3.436 ha». Il est à préciser que «pour les études les plus importantes, inscrites durant la période 2005-2008, on cite celle du POS de Aïn-Témouchent de la partie sud-est II avec une superficie de 130 ha, dont 16 ont été destinés au pôle universitaire qui devrait ouvrir ses portes en octobre 2009. Lors de la tenue de la journée d’étude sur l’eau et l’agriculture qu’a organisée l’agence du bassin hydrographique Oranie Chott Chergui, des portes ouvertes sur la rentrée universitaire 2009-2010 ont accompagné cette manifestation. La grande partie de cette superficie, qui a fait partiellement l’objet de procédure de distraction de terre, est consacrée à la réalisation d’un parc de 5.530 logements, tous segments confondus, dont 2.824 unités sont en cours de réalisation».
Quant au volet relatif à l’aménagement urbain, une enveloppe de 4,7 milliards de dinars a été allouée à la wilaya pour prendre en charge 240 sites pour une superficie de 1.507 ha.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman