5 daïras sur les 8 ont un nouveau locataire

C’est au cours d’une cérémonie, qui s’est tenue au siège de la wilaya, ce dimanche 12 octobre 2008, que le wali de la wilaya d’Ain Témouchent, a procédé à l’installation de cinq nouveaux chefs de daïras, qui ont été mutés dans ce département, dans le cadre du dernier mouvement, opéré dans ce corps. Au cours de cette rencontre, à laquelle ont assisté les membres de l’exécutif, les présidents d’APC de chefs-lieux de daïras concernés par le changement, les nouveaux, et ceux appelés à assumer ces fonctions, dans d’autres circonscriptions, on a relevé l’absence de la chef de daïra d’Ain Témouchent, Melle Tahrour Nacera, au cours de ce rendezvous.
Cette dernière a été remplacée par M. Benadane Kouider, qui assurait ces mêmes fonctions dans la daïra de Saïda. Mme Zaoui, née Abdoune Rachida, qui était à la tête de la daïra de Tizi-Ouzou, s’est vue confier la ville des thermes : Hammam Bou Hadjar, en lieu et place de Mili Abdelaziz, qui occupera
les mêmes fonctions à la daïra de Tazoult, dans la wilaya de Batna. M. Belkrater Tahar, aura à s’occuper de la daïra d’El Amria, après avoir exercé cette mission à Boutlélis, et aura donc à remplacer M. Benmessaoud Abdelkader, qui lui, a pris la destination de Oued R’hiou, dans la wilaya de Relizane. La daïra de Béni Saf, sera dirigée par M. Nasri Abdelhak, qui certainement ne sera pas «dépaysé» du cadre côtier, lui qui vient de Ténes, de la daïra de Chellif, pour remplacer Mezioud Mohamed, qui ira à El Hadjar, dans la wilaya de Annaba. Enfin Monsieur Nehila Laredj, sera le nouveau locataire de la daïra de Ain El Arba, après celle de Tazoult, dans la wilaya de Batna, où il a été affecté, pour succéder à monsieur Kouidri Tahar, qui aura à charge la daïra de Djemaa, dans la wilaya d’El Oued. Le chef de l’exécutif, ne manquera pas de rendre hommage à tous les chefs de daïras, qui ont exercé dans la wilaya, pour avoir marqué leur passage dans les différentes daïras, grâce à leur engagement et leur abnégation dans le travail, pour le développement et la prospérité de cette wilaya.
Il saisira aussi l’occasion, de souhaiter la bienvenue aux nouveaux locataires des daïras, qu’ils auront à diriger, en misant avant tout, sur leur expérience et leur bonne prise en charge, de toutes ces circonscriptions, avec un taux de 60% de renouvellement de toutes ces structures administratives de l’Etat. Le message codé du premier responsable de la wilaya, à l’endroit des nouveaux chefs de daïras, ne peut être que l’espoir d’un nouveau souffle, et même si les méthodes diffèrent, le résultat doit être conforme, aux aspirations de cette wilaya, et à tous ses axes de développement.

Source : Ouest-Tribune

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman