5 détecteurs de drogue et d’explosif

gendarmeLe groupement de la gendarmerie de la wilaya d’Ain Témouchent vient de se doter de (5) cinq nouveaux détecteurs qui le colonel commandant du groupement, serviront à détecter la présence de drogue ou d’explosifs au niveau des barrages de contrôle dressés sur les routes de la wilaya. Selon la même sources, ces détecteurs ont été affublés du nom évocateur de «Fennec», ce renard du désert au flair particulièrement aiguisé et qui arrive à détecter ses proies tapies dans le sable, même à une profondeur appréciable. Ces équipements portables à main seront utilisés pour détecter la présence de ces substances dangereuses. Mieux, selon le positionnement du bouton servant d’index, à droite, il est positionné en détection de drogue et à gauche, il l’est pour l’explosif. A signaler qu’un test d’essai a été effectué avec l’un de ces modèles lors de la journée mondiale consacrée à la lutte contre la drogue, au niveau de l’ODEJ (ex-CIAJ) de la ville d’Aïn Témouchent.
Lors de cette démonstration, cet appareil a pu en effet détecter ce genre de substances, que l’on avait auparavant camouflées sous des tables du centre. Ces détecteurs s’avèrent d’une importance capitale, au moment où la région d’Aïn Témouchent fait l’objet d’une recrudescence de trafic de drogue, ramenée par les véhicules. Ce dispositif vient à point nommé pour renforcer l’efficacité attendue du plan Delphine mis en place pour cet été. Maintenant que son efficacité a été prouvée, il ne reste plus qu’à étendre son utilisation aux éléments de la sûreté et des douanes, confrontés également au même genre de trafic.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman