9 ANNEES APRES LE SEISME DU 22/12/99

En ce mois de carême de cette année 1999 qui coincidait avec le mois de décembre et cette date du 22 décembre de cette même année et aux environs de 18 heures 40 minutes , un terrible tremblement venait de secouer la ville de Témouchent et quelques localités de la wilaya comme Ain El Allem , Ain Tolba , Sidi Ben Adda ou le choc a été ressenti à plus de 5,8 sur l’échelle de richter . A ce moment précis , presque toutes les familles étaient encore autour de la « meida « du Ftour de ce mois de carême et n’arrivaient pas à comprendre ce qui venait de se produire car c’était tout simplement un séisme qui venait de frapper la région.
Le bilan était lourd avec plus d’une trentaine de décés qui ont endeuillé les familles et plus d’une centaine de blessés qui ont été dénombrés parmi toute la population sinistrée avec des dégats considérables au niveau du chef-lieu de wilaya ou il a fallu implanter cinq sites de camp de toile ou plus de 5000 personnes ont trouvé refuge devant l’ampleur de la catastrophe avec des centaines d’habitations détruites , des écoles qui ne pouvaient continuer à fonctionner , des structures administratives hors d’usage etc… et c’est pour toutes ces raisons que la région a été déclarée sinsitrée par les hautes instances du pays aprés les visites succéssives des représentants du gouvernement à l’époque et la visite du Président de la république Monsieur Abdelaziz Bouteflika en cette année 2000 ou il lancera les grands chantiers de la reconstruction avec au programme une nouvelle ville qui aujourd’hui abrite plus de 4000 âmes avec toutes ses commodités et un programme spécial dont ont bénéficié toutes les régions touchées par le séisme .
Les terrains nus de la ville demeurent encore un témoin de la catastrophe aprés 9 années de ce douloureux souvenir avec une ville entièrement reconstruite et qui a retrouvée toutes ses couleurs à tous les niveuax avec un développement tous azimuts qui a placé la wilaya au rang qu’elle mérite grâce à la volonté de tous les responsables qui se sont succédés et sans que nous puissions oublier d’avoir une pieuse pensée pour le défunt Mezaache Abdelmadjid , le wali de l’époque qui a eu gérer les suites de ce séisme dans un dévouement éxemplaire .

Source : Ouest-Tribune

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman