Face aux nouveaux enjeux du développement

La cérémonie d’installation ayant été procédée il y a quelques jours, la wilaya d’Aïn Témouchent dispose désormais de sa propre Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI), dénommée «SUFAT», du nom d’une tribu berbère ayant habité la région avant notre ère. Très conscient de l’importance d’une telle structure dans le développement économique de sa circonscription, le wali d’Aïn Témouchent, M. Bouderbali Med, a procédé à une cérémonie d’installation conviviale en l’honneur du bureau de la CCI «SUFAT», composé de 9 éléments, à leur tête, le président M. Saïdi Saïd, ainsi que MM. Belghomari Hamou et Benchaâbane Med Larbi, respectivement 1er et 2ème vice-présidents.
Durant cette rencontre, le chef de l’Exécutif de la wilaya a promis d’aider la CCI, pour laquelle il s’est dit très disposé à lui octroyer un local qui lui servira de siège. Selon certaines indiscrétions, une rude bataille de coulisses aurait mis aux prises auparavant les éléments d’Aïn Témouchent, qui voulaient s’affranchir de la tutelle de la CCI «Tafna» de Tlemcen et les tenants de celle-ci, qui prônaient le statu quo. Pour rappel, jusqu’à ce jour, la CCI «Tafna» coiffait les commerçants et les industriels activant dans les wilayas de Tlemcen et d’Aïn Témouchent. On se souvient même de la polémique qui avait suivi l’année dernière, les élections de la composante «Tafna» et dont les résultats ont été remis en cause par les candidats témouchentois.
Selon le directeur P/I de la CCI, celle-ci prévoit une série de formation en langues française et anglaise ainsi que d’autres disciplines très demandées par les administrations, telles que l’informatique, la gestion des stocks et la comptabilité. En outre, il a affirmé qu’aucune quinzaine commerciale (foire) ne sera ouverte avant le 20 septembre. Selon lui, cela permettra à certains détaillants, dont les librairies et les magasins d’alimentation générale, de réaliser un chiffre d’affaire acceptable dans la vente des fournitures scolaires et les produits de consommation surtout en période du mois de Ramadhan. Pour le moment, est-il précisé, la CCI de Témouchent n’a entamé aucune action pour qui que ce soit.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman