Le RND contrôle l’APW

L’APW a tenu hier sa première assemblée avec pour ordre du jour le vote de son nouveau règlement intérieur, la désignation des vice-présidents et la composition des commissions. Pour ce qui est du règlement, il a été notablement enrichi, en particulier par la définition des attributions de chaque commission de façon à éviter les empiètements passés. D’autre part, sur le plan disciplinaire, le nouveau règlement aligne de sévères mesures qui introduisent un sérieux tour de vis à l’endroit de tout ce qui pourrait être considéré comme une incartade. La désignation des vice-présidents, qui passent du nombre de quatre à cinq, confirme l’ouverture de l’assemblée à un autre parti que ceux de l’alliance présidentielle qui la dominaient jusque-là. Ainsi, le FNA, devenu allié stratégique du RND, obtient une vice-présidence au même titre que le FLN et le MSP.
Cependant, le RND, en plus de la présidence, s’est adjugé deux vice-présidences. Il s’est même offert la présidence de trois commissions jugées les plus importantes (Finances, Economie et Agriculture), alors que deux ont été accordées au FNA (Equipement et Santé), une au MSP (Education) et la dernière au FLN (Culture). Pour d’aucun, il n’est nul doute que ces répartitions confirment la déconfiture et l’état de déliquescence que vit localement le FLN, bien que ce parti dispose d’un réservoir d’élus locaux légèrement plus importants que pour le RND, lequel parti d’Ouyahia a réussi à liguer sous sa bannière le MSP et le FNA.

Source: EL-Watan

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman