Un grand lifting pour la cité

C’est sur les chapeaux de roue qu’a démarré la rentrée sociale à Aïn Témouchent. Revigoré par des vacances méritées, le wali n’a pas attendu longtemps pour passer à la vitesse supérieure et imposer, à ses collaborateurs de l’exécutif, une tournée marathon, qui aura pris toute la journée de mercredi. Pas moins de trente-cinq points furent visités dans le périmètre de la commune d’Aïn Témouchent, dont le site devant accueillir la future université. Ce méga projet aura, assurément, une influence bénéfique sur la vie de la région et ce, dans tous les domaines. D’autres projets, tout aussi importants visant à la structuration du tissu urbain et à l’accroissement du niveau socioéconomique et culturel, verront également le jour, confirmant une vitalité assez singulière.
La ville a connu de profondes mutations et aspire à conquérir le statut de capitale régionale. Ce qui n’est pas pour déplaire ni au maire d’Aïn Témouchent ni à la cheffe de daïra, qui, de par leurs fonctions, se trouvent au cour du développement de la cité. Parmi les différents chantiers inspectés par le chef de l’exécutif, il convient, d’abord, de citer la station de la radio locale en voie d’achèvement et qui sera, certainement, opérationnelle début 2008. Financée principalement grâce au concours du PCD, elle aura coûté près de quatre milliards trois cent soixante millions de centimes et ce, sans les équipements qui seront fournis par l’ENRS. A quelques dizaines de mètres du siège de la future radio, la direction d’Algérie Telecom a réussi à inaugurer un superbe cyberspace d’une superficie de trois cents mètres carrés, lequel jouxte la maison de la Culture, dont il constitue, en fait, un prolongement, puisque la structure, réalisée pour un montant global de cents cent vingt-sept millions de centimes (aménagement et équipements) est louée au profit d’Algérie Telecom.
Le directeur de l’UOT d’Aïn Témouchent a annoncé l’ouverture de ce précieux espace scientifique et culturel pour le mois de ramadhan. Poursuivant sa visite, le wali s’est enquis du projet de construction d’un vaste immeuble culturel situé dans le périmètre de l’actuelle maison de la Culture. Le complexe abritera une série d’ateliers consacrés à l’apprentissage des arts. Et, pour compléter l’harmonie des lieux, il fera face à l’imposante salle des conférences et des spectacles, bâtie sur deux étages couvrant deux mille soixante-cinq mètres carrés, encore au stade de fondations. Une fois réceptionnée, la salle, d’une capacité de cinq cent dix places, aura coûté près de quatorze milliards de centimes, selon le promoteur qui n’exclut pas, dans cette somme, deux rallonges financières de trois milliards chacune. Autrement dit le budget prévisionnel est de l’ordre de huit milliards de centimes, sans les réévaluations déjà annoncées, alors que le chantier vient de démarrer.
Le centre des archives de la wilaya, dont les travaux sont bien avancés, représente, lui aussi, un autre fleuron en matière de construction. Il répond à un besoin impérieux, sachant que, au niveau local, il n’existe pas de structure de collecte des documents classés. Le futur centre des archives, pour peu que sa vocation soit respectée et comprise, constituera un élément reconstructif de la mémoire plurielle de la wilaya et, pourquoi pas, une source d’informations pour d’éventuels chercheurs intéressés par la vie de la région à travers la visite des actes administratifs et autres documents. Le chef-lieu de wilaya aura également sa cour de justice. La bâtisse s’étend sur un terrain récupéré après le séisme de 1999. Ce véritable monument tranche par son imposante architecture. La délégation, accompagnant le wali, a pu également évaluer l’état d’avancement de plusieurs objets lancés dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des citoyens : Espaces verts, terrains de sport, bitumage des artères, logements participatifs, aménagement du quartier quatre cent quatre-vingt-huit lots, chantier de locaux commerciaux destinés aux jeunes, etc. Autant d’actions de développement qui vont relever le standing de la wilaya et renforcer son pouvoir d’attraction.

source: Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman