Après les incidents de Hennaya

crt temouchentL’inquiétude était au maximum ce vendredi, à Témouchent avec tous ces supporters qui n’étaient pas encore rentrés après les coups de dix-neuf heures, après les nouvelles pas rassurantes du tout, au vu d’une rencontre qui n’est pas allée à son terme, pour avoir été arrêtée par l’arbitre après les incidents regrettables qui se sont produits. Cette confrontation ne revêtait pas un caractère capital pour le Chabab du moment que les Témouchentois misent surtout sur cette rencontre face à l’équipe du Nasr/Sénia qu’ils recevront lors de l’avant-dernière journée du championnat pour assurer leur accession ou un nul, à l’extrême limite, suffirait au bonheur des camarades de Senouci.
Et, preuve en est l’absence de plusieurs titulaires qui étaient sur le banc des remplaçants dès le début de ce duel face à Hennaya. Tout cela est légitime comme dirait l’autre mais une tension terrible régnait au stade avant et pendant la rencontre, selon les témoignages des dirigeants du CRT qui ne s’attendaient pas du tout à de telles hostilités en ajoutant à cela le fait que le match aller s’est déroulé à…huis clos et s’est achevé sur un score de parité de zéro partout avec un accueil des plus fair-play.
Ce vendredi, dès le coup d’envoi, et toujours selon nos interlocuteurs, l’envie des Hennaouis de vaincre n’avait pas besoin d’être illustrée mais qu’à cela ne tienne, c’est toujours bon pour l’éthique et dans les règles du jeu mais malheureusement à la première réalisation de la formation du CRBH, le joueur qui avait inscrit le but s’est dirigé tout droit vers les supporters du CRT, et ils étaient fort nombreux, comme à leur habitude dans leurs déplacements avec l’équipe, et ils ont eu droit à un geste supplémentaire et gratuit qui a provoqué l’irréparable même si la partie a repris par la suite. Pourquoi donc cette étincelle qui a mis le feu aux poudres alors que la rencontre pouvait connaître un meilleur sort, même avec la défaite du CRT qui ne constituerait aucunement le virage de l’accession, ni une incidence sur les options des Témouchentois. Nous pouvons toujours dire que ce n’était sûrement pas les anges qui étaient au stade de Hennaya ce vendredi, avec une température qui a grimpé chez les supporters des deux camps ou l’hôte a peut-être failli dans les règles de l’hospitalité car s’il y a défaillance ces dernières n’ont pas été respectées. La polémique n’a pas lieu d’être, seul le critère d’objectivité doit être cité et seuls les rapports concis et précis pourront déterminer les faits par les officiels chargés de veiller sur le bon déroulement de la rencontre et des conditions qui régissent toutes les mesures de sécurité.
Voilà ce geste qui a fait voler en éclats l’esprit d’une rencontre de football, geste qui d’ailleurs est réprimé par les règlements car ses conséquences ont bel et bien été confirmées par l’arrêt du match et tout ce qui s’est produit. Les sportifs et les supporters témouchentois n’ont vraiment pas compris le pourquoi de cette situation qui a été créée d’autant plus qu’aucun antécédent n’existe entre ces deux formations qui ne se sont jamais croisé. C’est une autre affaire qui est entre les mains de la Ligue régionale qui devra, en toute équité, statuer sur ce litige en fonction, bien sûr, des rapports des officiels qui seront, à n’en pas douter, impartiaux pour situer les responsabilités et donner gain de cause à qui de droit.

Source : Voix-Oranie

4 Comments

  1. jamel tayara dit :

    tal3ine contra 3ala li mayeghoneche

    Répondre
  2. abdellah dit :

    Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil alors dansons et fetons cette nouvelle annee dans la gaiete et l allegresse.
    Qu elle dure puisque toute la ville en profite alors fetons notre fete:ain -temouchent

    Répondre
  3. benabdeslam lamia dit :

    aller crt aller crt

    Répondre
  4. mokhtar dit :

    malgrés tt ce qui est produit en réste toujourd avec notre amour CRT

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman