Basket-ball – AGO du CRB Témouchent

Comme prévu, l’AGO de l’association sportive de basket-ball du CRBT s’est tenue ce lundi à la salle du Petit théâtre d’Aïn Témouchent, en présence des représentants de la DJS et de l’APC d’Aïn Témouchent. Après la lecture des deux bilans par le trésorier et le président, les membres de l’AG ont procédé, à l’unanimité, à l’adoption de ces deux bilans. En matière de chiffres, le club a dépensé, pour la saison écoulée, un montant estimé à 453 millions de centimes alors que les recettes sont de l’ordre de 352 millions de centimes. Par ailleurs, les dettes s’élèvent à 168 millions de centimes pour la saison sportive 2007/2008. Après avoir fini avec l’adoption des bilans, les présents ont procédé à l’installation d’une commission de recueil de candidatures, composée de 4 membres et présidée par Hadj Benamar, président de la ligue de basket-ball d’Aïn Témouchent.
Elle aura comme mission de recevoir les dossiers des candidats en prévision de l’AGE, qui aura lieu le 11 août prochain. Prenant la parole, M. Abdelmalek Miloud, président sortant, a révélé que le club a réussi à se maintenir grâce aux efforts consentis et par les joueurs et par le staff technique. Il a également tenu à remercier les autorités locales pour leur soutien en matière de subventions bien qu’elles sont jugées quelque peu dérisoires, eu égard au statut de l’équipe, dira-t-il. Le mandat olympique étant arrivé à terme, le président Abdelmalek présentera, en fin de travaux, sa démission à ses pairs, tout en insistant sur la nécessité de la prise en charge du club par des personnes capables de relever le défit. Enfin, les membres présents demanderont à Abdelmalek de se représenter afin de ne pas briser l’élan, que connaît le club depuis quelque temps. On peut avancer sans risque de nous tromper que personne, du moins pour le moment, ne peut lui tenir tête et prétendre lui ravir le fauteuil de président du CRBT. Pourtant, cette saison fut des plus mouvementées, marquée par de vives polémiques, où encore une fois le staff administratif a été désigné comme étant à l’origine du mal, qui ronge le basket-ball témouchentois.
Il faut reconnaître aussi que les différentes initiatives entreprises par le comité directeur, à propos de la prise en charge du club par les industriels de la wilaya, n’ont pas apporté les résultats escomptés. A chaque début de saison, les supporters espèrent que leur club chéri réalise un bon résultat. Mais chaque fois, ce fut la douche. «Ce n’est pas les bons joueurs, qui font défaut au CRBT, voire les résultats des jeunes catégories, mais une question de prise en charge et d’organisation», nous dira encore l’entraîneur Didi Saïd.Alors, comment sera encore la prochaine saison ?

Source : Echo-Oran

One Comment

  1. admin dit :

    le seul représentant de tout l’ouest :cool: contra 3la ……….. :grin:

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman