Beaucoup d’interrogations sur l’avenir

Au train où évoluent les choses, le nouveau promu de la nationale 2 ouest qui est le club du Zidoria de Témouchent, risque de connaître de gros soucis à l’aube de cette saison 2010/2011 devant la situation qui prévaut actuellement au sein du club du populeux Haï Moulay Mustapha. En effet, depuis la dernière assemblée du club en date du 10 juin, trop d’évènements se sont succédés au sein de cette équipe après l’approbation des bilans moral et financier par les désormais ex dirigeants du ZSAT qui ont tenu à se retirer de la gestion des affaires de cette formation pour laisser place à un remous, propice à toutes les interrogations possibles parmi les milieux sportifs témouchentois. Elles sont très simples puisqu’elles concernent la gestion de la Zidoria. Il s’agit de la mise en place d’un nouveau comité directeur, laissant une brèche ouverte à toutes les spéculations concernant la disponibilité des personnes capables de prendre en charge cette équipe qui vient, aussi paradoxalement que cela puisse paraître, d’accéder au palier supérieur qui n’est autre que la…nationale 2 . Au lieu d’une stimulation et d’un élan, c’est tout a fait l’effet inverse qui est en train de se produire. On a l’impression que c’est l’effet négatif d’un boomerang à la suite de cette concrétisation. Les supporters de la place de Haï Moulay Mustapha guettent le moindre dénouement possible avec la plus grande attention et ce n’est sûrement pas les dernières nouvelles qui vont apaiser les craintes des fans de cette équipe. Tantôt c’est l’annonce du retour d’un ancien président, en la personne de Yekhlef Kacem, et l’installation d’un CSA pour remplacer le bureau démissionnaire, et tantôt c’est le statu quo, synonyme du retour à la case de départ.
Entre-temps, les choses n’évoluent pas positivement avec l’entraîneur Hadjar annoncé à Remchi et son adjoint Hamouda qui, aux dernières nouvelles, a intégré le staff du CRT et sans oublier nombre de joueurs qui revendiquent la régularisation de leurs dus de la saison écoulée. Cette situation demeure confortée par le fait que cette équipe du Zidoria, contrairement à son accession en inter-régions qui a été fêtée avec faste, est la “résultante” de toute cette atmosphère. Les prochains jours, à n’en pas douter, seront décisifs pour l’avenir de ce team témouchentois. Et en attendant, ce sont les coeurs de tous les supporters de cette équipe qui ne cessent de palpiter.

Source : Voix-Oranie

4 Comments

  1. lego dit :

    c est vraiement incompreensible de voir une equipe; qui a fait palpiter les coeurs de ses vrais fideles supporters pendant 3 annees consecutives par des accesions , que plusieurs equipes n ont pa pu faire egal et avec de simples moyens;et que des gens de l ombre et a leur tete monsieur « k « ont pus relever les defis mettant l interet de l equipe avant tous et croyez moi que le travail qu ils ont fait n a besoin d aucune contre partie car ceux sont des gens respectables et honnetes ils l ont demontres dans leurs vies, se trouvait devant une situation de black out total a cause d une minorite d opportunistes qui se sont eclipses pendant 35 pluies et ils veulent refaire surface avec l intention de detruire tout un patrimoine tres cher pour les vrais guerbawas qui ont la seve du cactus dans le sang
    Allons messieurs les pionniers du ZIDORIA n abandonnez pas le champ de bataille et reprenez service et ne brisez pas le reve de la jeunesse guerbawite car l histoire ne pardonne pas

    Répondre
  2. abdellah dit :

    Monsieur vous vivez une autre planete,j en suis sur que vous etes au minimum a deux heures de vol de notre terre.
    Le monde evolue a grande vitesse et je pense que la nostalgie du bled y est pour beaucoup ,monsieur,sachez une chose qui vous echappe ,on vit chez nous mais on decide chez vous.Je vous salue avec tous mes amities.

    Répondre
  3. lego dit :

    Monsieur je suis desole j ai donne mon opinion sur une situation qui se deconfiture de jour en jour , alors que d autre club ont deja entame leur premiere preparation dans un climat serein
    sachez monsieur, que jadis j ai ete parmiS les responsables de ce club ou vous. vous viviez dans une autre galaxie. c est l amour du ZIDORIA qui m a pousse a reconnaitre le fruit et le labeur des responsables des trois dernieres annees et a leur tete le monsieur de l ombre  » K  » et les resultats sont la
    donc logiquement il ne faut jamais remplacer une equipe qui gagne au contraire on doit tous etre a cote d elle et l aider pour qu elle concretise de tres bons resultats ce n est pas par des exibitions linguistiques sans echos qu on
    contribue positivement a l avenir de ce club n est ce pas ?
    Amicalement votre, MONSIEUR

    Répondre
  4. abdellah dit :

    monsieur,je suis de ce DOUAR,qui m est tres cher,j ai vecu mon adolescence,elkhobza a voulu que je vive ailleurs.
    Pratiquement en fin de carriere et bientot la retraite,j ai choisi mon « douar » alors que je peux m installer confortablement ailleurs(PARIS -ALGER-ORAN-MONTREAL)ou mes enfants et petits enfants y vivent.
    L amour pour DMM etait fort ,nostalgie oblige,et comme tout guerbaoui l occupation du temps y fait defaut,il y a ce point commun:ZIDORIA.
    Si je parle de cette equipe que j ai connu jadis,c est par amour et non par interet ou pour sortir de l ombre et de l anonymat,je travaille en pleine lumiere et je crie fort ce que je pense d ailleurs ce comportement derange,c est une culture qui nous est etrangere.On vit le mensonge et l hypocrisie ,c est la monnaie courante .
    J ai appris pas mal de regles et comportements qui de notre epoque etaient une honte.
    Un guebaoui naif qui a compris que trop tard,mais les hommes de notre « douar » sont la ,il suffit de leur poser la question sur hai moulay mustapha.
    Je pense ecrire mes memoires avec d autres anciens amis en dehors de cette drogue qu est le foot-ball.vous etes toujours le bienvenu.amicalement.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman