Bilan des clubs de la wilaya

Nul n’ignore que la wilaya d’Aïn Témouchent a vibré à la fin de cette saison au rythme d’une ambiance des plus festives. Et pour cause, les résultats très encourageants réalisés par les clubs relevant de tous les paliers ont plongé toute la circonscription dans une liesse indescriptible. En effet, le club phare de la wilaya, le CRT, est parvenu à terminer le championnat sur la plus haute marche du podium. Cette deuxième accession consécutive est le fruit d’un véritable sacerdoce consenti par les staffs technique et dirigeant, les joueurs, les supporters, les pouvoirs publics et tous ceux qui ont prêté main-forte à la formation chère au regretté Siki. L’exploit arraché avec brio par les « rouge et blanc » a permis donc au Chabab de figurer désormais parmi le paysage footballistique de l’antichambre de l’élite.
Le Zidoria a, pour sa part, réussi à dominer de façon copieuse ses vis-à-vis, ce qui lui a permis de fêter son accession en inter-régions avant l’heure. Il faut dire que le onze d’El Graba a fait montre durant ce parcours d’une régularité soulignée, allant jusqu’à parvenir à malmener les sérieux clients au sacre chez eux. L’autre prouesse est venue de Terga où le Widad local version Sebbah a réussi de son côté à rejoindre, au terme d’une saison étincelante, la Régionale 1. « C’est la victoire du coeur », s’écria un fervent supporter du WACT, avant de souhaiter vivement que ce succès en appelle d’autres.
Par ailleurs, le promu Chabab d’El Amria est à créditer d’un parcours honorable, dans la mesure où les partenaires de l’ex-international Abdelhamid Merakchi ont fini par décrocher une place en haut du tableau. Idem pour la Jeunesse de Beni Saf laquelle aurait pu créer la sensation dans la R.2 – Groupe C – si le onze de la paisible ville portuaire n’avait pas été trahie, semble-t-il, par quelques soucis d’ordre financier. Toujours en R.2, l’AB Chabat et l’USMT ont réussi à assurer l’essentiel, au même titre que la JSEA et l’USHB, à savoir prolonger leur séjour dans ce palier. Il demeure entendu qu’avec un cadre de travail plus favorable, ces formations peuvent revoir, elles aussi, leurs ambitions à la hausse.
Enfin, dans le championnat de wilaya, la lutte va crescendo entre la JSD et l’OSBA, à l’heure où, à une journée du tomber de rideau de ce challenge, le suspense continue à régner en maître.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman