Campagne de vaccination du cheptel

Les services agricoles de la wilaya d’Aïn Témouchent qui ont déjà fait vacciner en 2008, 195.745 ovins et caprins contre la clavelée et 8.932 bovins contre la fièvre aphteuse, s’apprêtent à renouveler l’opération cette année à travers les 28 communes, dont la couverture est confiée à autant de docteurs vétérinaires conventionnés et exerçant à titre privé. Les équipes de la DSA lancées sur le terrain ont placé dans leur objectif l’ambition de vacciner le maximum de bêtes, quitte à débusquer et recenser les éleveurs non déclarés, l’essentiel étant qu’aucune bête ne soit omise, pour éviter tout risque de contamination. Pour garantir l’efficacité d’une telle opération, le ministère de l’Agriculture a décidé, pour la troisième année consécutive, de confier la tâche à des docteurs vétérinaires activant dans le secteur privé et mandatés pour la circonstance, sur la base d’une convention signée et engageant la partie contractante (l’Etat) à rémunérer le praticien contracté en fonction du nombre de têtes de bétail contrôlées et vaccinées.
Cette opération qui vise nommément la vaccination contre la clavelée pour les ovins et caprins et contre la fièvre aphteuse pour les bovins, sera suivie par les vétérinaires délégués par la DSA, pour attester du service fait. Quant aux éleveurs, ils ont tout intérêt à présenter leurs bêtes à la vaccination, d’autant plus qu’elle se fait à titre gratuit et qu’elle reste à la charge de l’Etat. Les vaccins seront ramenés par les services concernés à partir du laboratoire régional de Tlemcen, pour être remis par quotas aux vétérinaires mandatés.
Pour rappel, durant l’année 2008 qui avait connu quelques ruptures de stocks en matière de vaccins, la DSA de Aïn Témouchent avait réussi à faire vacciner par le même nombre de vétérinaires mandatés (28), pas moins de 195.745 ovins et caprins contre la clavelée et 8.932 bovins contre la fièvre aphteuse. Ce faisant, la DSA souhaite que ses homologues des wilayas limitrophes s’engagent rapidement dans cette campagne, pour éviter tout risque de contamination des cheptels, appelés à se déplacer vers les souks de la région.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman