Campagnes de sensibilisation au Centre de rééducation

Des campagnes de sensibilisation ont été initiées par le centre de rééducation d’Aïn Témouchent, en vue de prémunir les pensionnaires contre toute forme de maladie et de faciliter leur réinsertion sociale, apprend-on dimanche de la direction de cet établissement. Animées par des médecins spécialistes et des psychologues, elles visent à sensibiliser les détenus aux dangers des pathologies virales et des maladies sexuellement transmissibles (MST). Cette initiative vise, selon la direction du centre de rééducation, à attirer l’attention de la population carcérale, sur les risques encourus, tant sur le plan sanitaire que psychologique.
Parallèlement à la prévention sanitaire, la direction du centre poursuit sa campagne d’information sur les opportunités offertes aux détenus, pour leur réinsertion sociale et professionnelle. A ce titre, un psychologue de l’établissement et le chef de service de réinsertion sociale animent cette action visant à inscrire un maximum de détenus aux cycles de formation et de l’éducation nationale. Les avantages de cette opération, dont la réduction de peine pour tout pensionnaire qui obtient un diplôme, sont mis en relief. Les parents, indique-t-on, sont également associés à cette campagne pour encourager leurs enfants à suivre une formation.
Le centre de rééducation d’Aïn Temouchent a obtenu, en juin 2009, le meilleur taux de réussite national à l’examen du Baccalauréat (plus de 98 %), rappelle la même source, en précisant que sur 19 candidats, 17 détenus, dont une femme, avaient décroché ce diplôme avec des moyennes variant entre 10 et 14 sur 20.

Source : Echo-Oran

One Comment

  1. Aniela dit :

    That private debt does not desvree respect. It was irresponsibly lent in the first place, and the financial institutions that lent it should pay the price–not the public nor the public purse–via deliberate debt reduction. This of course would bankrupt those financial institutions, but as should be obvious from the US experience, these institutions are effectively bankrupt already.This idea is revolutionary. It means that loans on speculation, where the banks are guilty of engineering the speculation, don’t desvree to be repaid.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman