L’orange trop chère !

L’ex-wali de Aïn-Témouchent disait que l’Algérien ne peut concurrencer les gens d’outre-mer que dans le domaine de l’agriculture, un secteur où l’effort demeure le facteur principal qui fait la différence, d’une part, et où la main-d’œuvre est disponible et à bon marché, d’autre part. Outre ce fait majeur, les produits agricoles de chez nous sont des bionutriments très demandés sur le marché mondial, pour peu que l’on sache les conditionner, emballer, écouler et commercialiser. En somme, un art de marketing et un management qui connaissent un début assez timide et un engouement peu développé, pour lequel le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR) lance des ateliers de réflexion pour se mettre au niveau des attentes du marché mondial. Continuer la lecture de « L’orange trop chère ! »

L’électroménager sous surveillance

Les services de la Direction du commerce et des prix (DCP), dans la wilaya d’Aïn Témouchent, mènent ces derniers jours une lutte continue contre la tromperie sur la qualité constatée sur les électroménagers importés. Selon un responsable du secteur, joint ce mardi soir par téléphone, le marché national est inondé par des produits introduits en Algérie et qui ne sont pas conformes aux normes usuelles reconnues. L’attention des contrôleurs cible une gamme d’électroménagers tels que les poêles, les fers à repasser, les mixeurs, les cuisinières ainsi que les disjoncteurs et autres. La campagne que diligentent les éléments de la DCP a un effet double. Continuer la lecture de « L’électroménager sous surveillance »

Le crime organisé inquiète

Le second forum bimensuel, organisé par la radio locale d’Aïn Témouchent, dont le thème a porté sur la couverture sécuritaire avait pour but d’éclairer et de sensibiliser au premier degré les auditeurs et d’une manière générale la société civile. Le forum, qui était retransmis en direct mercredi matin sur ses ondes, a vu la participation de représentants de tous les corps des forces de sécurité (SN, DEW, Douanes…). Selon le responsable de la cellule de la communication de la wilaya, présent au forum, le rapport global donne un taux de 80% à la couverture sécuritaire à Aïn Témouchent. Un taux jugé d’ailleurs très satisfaisant (le taux national est de l’ordre de 70%). Continuer la lecture de « Le crime organisé inquiète »

Accord avec des Canadiens

Dans le cadre de la coopération algéro-canadienne, un protocole d’accord a été signé entre les deux parties en vue de développer ce qui est convenu d’appeler «la formation, approche par compétence» d’une durée de 30 mois pour des apprenants ayant le niveau de troisième année secondaire et désirant acquérir un cursus de formation dans le domaine de l’hydraulique. En effet, la durée de formation est conçue de telle sorte que les stagiaires évoluent graduellement en accumulant des connaissances par système modulaire. Le programme s’intéresse en particulier aux filières scientifiques et techniques ayant des niveaux acceptables leur permettant de suivre les études théoriques qui seront suivies par des séances pratiques. Continuer la lecture de « Accord avec des Canadiens »

Crime à Akid Lotfi

Le forfait a eu lieu dans un immeuble situé à la cité Akid Lotfi (Ville nouvelle) d’Aïn Témouchent. La victime (la trentaine et père d’un enfant) se trouvait dans une soirée arrosée en compagnie de 03 amis à l’intérieur d’un appartement de l’immeuble. Une dispute éclata et la victime reçut plusieurs coups sur plusieurs parties du corps qui lui furent, plus tard, fatals. Mais auparavant, ses présumés agresseurs le traînèrent jusqu’au palier inférieur avant de l’abandonner et de retourner continuer leur soirée. C’est un locataire de l’immeuble qui a, vers 03 h du matin, découvert la victime agonisant sur un escalier avant d’alerter les policiers. Continuer la lecture de « Crime à Akid Lotfi »

Formation de détenus au métier de pépiniériste

L’opération est pilotée dans le cadre d’une convention liant le ministère de l’agriculture à travers sa direction générale des forêts et la direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion. La pépinière de wilaya située dans le voisinage du pénitencier du chef lieu, et réalisée sur une partie de l’ancienne décharge municipale à mi-chemin entre Témouchent et Sidi Ben Adda, va accueillir des détenus pour leur assurer une formation de pépiniériste. L’opération inscrite dans la perspective de leur réinsertion sociale, est pilotée dans le cadre d’une convention liant le ministère de l’agriculture à travers sa direction générale des forêts et la direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion. Continuer la lecture de « Formation de détenus au métier de pépiniériste »

L’APW en direct

La dernière session plénière de l’APW a suscité moult commentaires et une myriade d’interprétations venant d’observateurs et d’analystes, à tel point que la radio régionale d’Aïn Témouchent a saisi cette opportunité et programmé le premier «Mountada» auquel notre bureau a été invité pour y prendre part. Ont pris part à cette rencontre, mercredi passé, le président de l’APW, le Docteur Mohamed Marouf, le directeur de l’hydraulique, Monsieur Mourad Hamel et le Directeur de la culture, Monsieur Bouchahlata Mohamed. Le gros des interventions de l’émission «Montada», qui a duré une heure et demie, s’est focalisé autour de l’ordre du jour de la session automnale de l’APW. Continuer la lecture de « L’APW en direct »

Le directeur de l’hôpital et son adjoint écroués

Le directeur de l’hôpital d’El Amria (wilaya d’Aïn Témouchent) et son adjoint viennent d’être écroués pour corruption, apprend-on. En effet, et selon les premiers résultats de l’enquête menée par la police de la brigade de recherche de Aïn Témouchent, un médecin exerçant dans cet hôpital a déposé une plainte auprès de la brigade de recherche de police d’Aïn Témouchent contre le directeur de l’hôpital et son adjoint, chargé des ressources humaines, pour tentative de corruption. Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, ces derniers lui auraient demandé 10 millions chacun pour lui délivrer une attestation de bonne conduite lui permettant de suivre ses études à l’étranger. Continuer la lecture de « Le directeur de l’hôpital et son adjoint écroués »

Création de pépinières d’oliviers

Ce jeudi, a été organisé un regroupement régional à l’école d’agriculture de Aïn Témouchent regroupant l’ensemble des DSA de la région ouest. Cette rencontre avait pour thème: la création de pépinières au niveau des wilayas pour la plantation d’oliviers, selon la politique agricole qui vise l’amélioration de ce produit qui va remplacer le raisin. En effet, l’olivier ne nécessite pas beaucoup d’eau car il peut résister à la sécheresse durant plusieurs années. A ce propos, les responsables de ce secteur au niveau de cette wilaya, ont pris la décision de réaliser au moins 3 pépinières de haute qualité de ce produit agricole pour atteindre l’objectif de 10.000 ha d’oliviers à planter durant la période 2010-2014, alors que la superficie réservée à cet arbre est de 5000 ha actuellement. Continuer la lecture de « Création de pépinières d’oliviers »

Des attentes… et des attentes

Il y a plusieurs manières d’appréhender le niveau de développement d’une localité. Les statistiques ne renseignent pas sur la qualité des projets ni sur la pertinence de leur choix à un moment donné. Le concept de compétitivité des territoires est venue mettre en évidence une série d’indicateurs en mesure de cerner la problématique inhérente aux collectivités locales. Il nous apprend qu’une région est d’autant plus riche que le nombre de PME/PMI qui y trouvent place est important. Résultat d’un patient travail de construction et de re-construction que l’état à travers les multiples plans quadriennaux du temps de feu Boumediene et quinquennaux sous l’ère généreuse de Abdelaziz Bouteflika, a initié pour faire profiter les populations des bienfaits de la civilisation. Continuer la lecture de « Des attentes… et des attentes »