Le salon du livre privilégie les enfants

La 8ème édition du salon de livre qui a ouvert ses portes le 11 avril a rassemblé un second jour 24 exposants parmi les plus connus du pays. Nous citerons Dar El Fakr El Alamia, Dar El Kitab El Arabi, Ediculture, l’ENAG… Mais cette fois, au vu des titres proposés, ce sont les livres illustrés pour enfants qui tiennent le haut du pavé. La plupart des maisons d’édition ont ramené dans leurs bagages ce type d’ouvrages de plus en plus prisés. Un créneau dans lequel d’ailleurs, s’est pleinement investi un auteur de Sidi Bel Abbès, en l’occurrence M.Khiat, ancien inspecteur de l’enseignement en retraite. L’ENAG pour sa part a renforcé son stand par une panoplie de livres à bon marché, destinés aux jeunes lecteurs. Des classiques de la littérature française côtoyant des titres de tous bords. Continuer la lecture de « Le salon du livre privilégie les enfants »

Cap sur la formation des journalistes

La radio régionale d’Aïn Témouchent a ouvert, jeudi, un cycle de formation pour l’ensemble de ses journalistes et fonctionnaires. Les thèmes de cette formation s’articulent autour de la communication avec l’environnement (la société et les médias) ainsi que les techniques de rédaction journalistiques et la présentation des émissions radiodiffusées. Il est à souligner que c’est la première initiative entreprise depuis la création de la radio régionale, dirigée actuellement par M. Allem Mohamed. Cette formation est encadrée par deux spécialistes dans le domaine de la communication et du journalisme, en l’occurrence Dr Bouhani Fatima, Professeur à l’université à Alger et le professeur Bendriss Ahmed, enseignant à l’université d’Oran (USTO). Continuer la lecture de « Cap sur la formation des journalistes »

Journées de plein air et échanges culturels

La direction de la jeunesse et du sport, en collaboration avec la ligue de plein air de la wilaya d’Ain-Témouchent, ont tracé un riche programme au profit des jeunes du territoire de la wilaya, pour leur permettre de bénéficier des échanges culturels à l’intérieur et même à en dehors de la wilaya c’est-à-dire à travers d’autres wilaya limitrophes. Ces échanges, selon la direction, seront consacrés au domaine de la culture, du tourisme et même au volet social. Dans le cadre de ce programme, qui coïncide avec les vacances du printemps, la direction a envisagé d’organiser des sorties en plein air au niveau des sites historiques et balnéaires de la région pour permettre aux nombreux jeunes adhérents aux différentes maisons de jeunes de la wilaya de mieux connaître leur wilaya qui jouit d’un patrimoine très riche. Continuer la lecture de « Journées de plein air et échanges culturels »

La Journée de la femme

Un gala musical a été organisé, samedi, par la direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya d’Aïn Temouchent au sein de la maison de la culture d’Aïn Temouchent. Ce gala était organisé pour la célébration de la Journée mondiale de la femme et s’inscrivant dans le cadre de l’animation de proximité. La salle était pleine de femmes et jeunes filles témouchentoises, passionnées de musique, en présence des autorités de la wilaya. En effet, la vedette de la chanson juvénile Sonia a chanté deux chansons dont « One, two, three » à laquelle ont répondu les jeunes filles par des danses. Puis ce fut au tour de la comédienne et chanteuse Razika Ferhan a interprété deux chansons, l’une en amazigh et la seconde en arabe, pleine d’éloges à l’équipe nationale de football. Continuer la lecture de « La Journée de la femme »

Parution de deux nouveaux ouvrages

La scène culturelle et littéraire s’est enrichie par la parution de deux nouveaux livres écrits en langue arabe académique par deux professeurs témouchentois, l’un traitant de l’histoire de la région témouchentoise et le second étant un recueil de poèmes. Concernant le premier ouvrage cité, oeuvre de l’auteur Reguieg Miloud, ancien professeur d’histoire au lycée El Bachir El Ibrahimi d’Ain Témouchent, sous le titre : « Ain Témouchent, à travers le temps ». C’est un travail de recherche de plus de 20 années. L’auteur y a reconstitué l’histoire de la région à travers les périodes berbère, romaine, musulmane, ottomane et coloniale. Continuer la lecture de « Parution de deux nouveaux ouvrages »

Soirée poétique organisée par l’Association Joudour

La direction de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Aïn Témouchent, en partenariat avec l’association culturelle “Joudour”(Racines), a organisé, mardi, une soirée poétique au niveau du siège de la maison de jeunes 1er Novembre 54 dans la ville de Sidi Saïd. Selon Melle Mama Ababou, déléguée locale des deux daïras d’Ain Kihel et Ain Témouchent,” la finalité de cette manifestation littéraire est de casser le stress culturel qui régna depuis un certain temps tout en donnant les mêmes chances aux jeunes ayant un savoir culturel pour le promouvoir .C’est aussi créer un espace de rencontre et de concertation entre les différents courants culturels et artistiques sachant que notre wilaya dispose d’une réserve juvénile très importante en quête d’une orientation et d’aide”. Continuer la lecture de « Soirée poétique organisée par l’Association Joudour »

Le soufisme au coeur de la tradition culturelle arabe

Le soufisme, une approche mystique de l’Islam, constitue une voie d’amour et de paix dans le message d’universalité, qui transcende les frontières. Il est aussi un moyen de lutte contre les maux de la société et de faire barrage à tous les extrémismes. Cette dimension de la foi musulmane – celle d l’intériorité – rend l’islam accessible en tant que projet de civilisation. C’est ce dernier aspect, qui a retenu l’attention de nombreuses personnalités et hommes de religion réunis à la maison de la Culture d’Aïn Témouchent pour débattre du rôle du soufisme ou «tassawuf» algérien dans le développement de la culture arabo-islamique. Durant deux journées, la réflexion défendue par des chercheurs et enseignants universitaires venus des quatre coins du pays, Continuer la lecture de « Le soufisme au coeur de la tradition culturelle arabe »

Clôture de l’émission «Diaf rabbi» en apothéose

La radio locale d’Aïn Témouchent a lancé depuis deux années l’émission «Diaf rabbi», qui a touché toutes les communes de la wilaya et vise à faire connaître les spécificités culturelles, traditionnelles et artisanales de chaque localité. La réalisatrice Souad et les animateurs Faïza et Belkhiat ont, grâce à leur talent, su conquérir un large public qui s’est intéressé à cette émission. Elle était très appréciée, affirme-t-on, surtout par les femmes au foyer surtout qui pouvait écouter tout en vaquant à leurs tâches ménagères. Mais comme tout a une fin, on devait assister lundi dernier, à la cérémonie de clôture de cette émission «Diaf Rabi», organisée au niveau de la salle des fêtes de la maison de la culture d’Aïn Témouchent. Continuer la lecture de « Clôture de l’émission «Diaf rabbi» en apothéose »

1er séminaire national sur la pensée soufie

La ville d’Aïn Témouchent, abrite les 24 et 25 février en cours, le premier séminaire national sur «Les gloires de la pensée soufie algérienne», a-ton appris hier du directeur de la maison de la culture. Cette rencontre traitera du rôle de la pensée soufie nationale dans la diffusion de la culture araboislamique, a indiqué M. Abdelali Koudid. Organisée par la Direction de la culture et la maison de la culture de la wilaya d’Aïn Témouchent, elle entend contribuer, selon la même source, à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine national immatériel. Continuer la lecture de « 1er séminaire national sur la pensée soufie »

Exposition rétrospective sur le cinéma algérien

Une exposition rétrospective sur le cinéma algérien se tient, depuis mardi, à la maison de la Culture d’Aïn Témouchent, dans le cadre des festivités commémoratives de la Journée nationale du chahid. Organisée par le critique cinématographique Adda Chentouf, cette manifestation constitue un recueil de l’ensemble des films algériens réalisés après l’indépendance nationale, à travers notamment l’analyse de supports publicitaires (affiches notamment). Selon son initiateur, cette exposition entend rappeler aux visiteurs l’épopée du cinéma algérien, à commencer par les différents films réalisés, entre autres affiches accompagnées de synopsis. Des ailes de l’exposition sont consacrées,également, à des bibliographies illustrées de photographies de réalisateurs et acteurs algériens. Continuer la lecture de « Exposition rétrospective sur le cinéma algérien »