Objectif du nouveau patron de l’hôpital

L’Hôpital Ahmed Médeghri d’Aïn Témouchent vient d’avoir un nouveau directeur, en la personne de M. Boutoula Djillali, qui occupait les mêmes fonctions à l’Hôpital Ahmed Francis de Oued Rhiou et vient d’être installé officiellement par le DSP, M. Belgharès Mustapha en l’occurrence. La cérémonie d’installation s’est déroulée à la salle des conférences de l’hôpital, en présence des médecins et des cadres de l’hôpital. Dans le bref entretien engagé avec la presse, le nouveau directeur s’est fixé entre autres missions, celle d’une meilleure prise en charge du malade, avec au préalable, la mise en place d’une organisation adéquate au niveau de tous les services, que ce soit au niveau des soins, de la restauration et/ou de l’hébergement. Continuer la lecture de « Objectif du nouveau patron de l’hôpital »

L’OPGI Aïn Témouchent promet un local

Suite à l’article paru récemment dans la «La Voix de l’Oranie», faisant état de l’appel préoccupant des malades cancéreux et de leurs proches à l’échelle wilayale quant à l’octroi d’un local pour leur association, la direction générale de l’OPGI d’Aïn Témouchent, par la voix du DG par intérim, M. Bouri, annonce que «l’office a officiellement accusé réception de la demande formulée par l’association d’aide aux malades cancéreux pour l’octroi d’un local aux fins réglementées par la loi et la réglementation en vigueur. Un accord de principe est signifié pour lui affecter un lieu».
Si l’attribution est avalisée, l’installation aura lieu dans les prochains jours, Continuer la lecture de « L’OPGI Aïn Témouchent promet un local »

Les cancéreux haussent le ton

Une jeune fille atteinte de cancer, âgée de 22 ans, a rendu l’âme, avant-hier à Sidi Ben Adda, dans la wilaya de Ain Témouchent, après une longue souffrance qui a épuisé ses parents, démunis, durant toute la durée d’un traitement lourd et onéreux. Cet état de fait a ému l’Association d’aide aux malades cancéreux (A.A.M.C) de la wilaya et l’a fait sortir de sa réserve. Cette association bataille depuis sa création pour sensibiliser la société et les pouvoirs publics afin de porter un regard de solidarité envers ces infortunés malades. Selon les statistiques, la population atteinte du cancer avoisine 100 âmes, malheureusement les services de la DSP ne nous ont pas fourni les leurs, malgré nos maintes tentatives. Continuer la lecture de « Les cancéreux haussent le ton »

Les premiers hospitalisés dans le nouvel hôpital

L’unique hôpital Ahmed Medeghri, construit à l’ère coloniale à Aïn Témouchent, ne suffit plus à prendre en charge tous les malades de la région. Mais, grâce au, pourrait-on dire, séisme de 1999… et au Président de la République Abdelaziz Bouteflika, la wilaya d’Aïn Témouchent a bénéficié d’un autre hôpital qui porte le nom du Dr Benzedjeb. Cette nouvelle infrastructure hospitalière, qui a été construite par plusieurs entreprises étrangères (Chine, Turquie et France) et a coûté plusieurs milliards de centimes, a été réceptionnée et inaugurée en février 2007 par le ministre de la Santé, à titre provisoire cependant. Continuer la lecture de « Les premiers hospitalisés dans le nouvel hôpital »

Le calvaire des femmes enceintes

Encore une fois, le problème des évacuations des femmes sur le poin d’accoucher, des maternités d’Aïn Témouchent vers celles des wilayas de Tlemcen et d’Oran, a été soulevé par plusieurs élus de l’APW. L’un d’eux a longuement commenté l’accident tragique survenu depuis peu pendant l’évacuation d’une jeune fille enceinte de l’hôpital de Béni Saf vers le CHU de Tlemcen, un accident qui a coûté la vie à tous les membres de la famille et la patiente. Le wali de la wilaya d’Aïn Témouchent, très sensible aux propos tenus par ces mêmes élus, a dit: «Réellement, il y a un manque de cadres, nous avons adressé des correspondances à ce propos au ministère de la Santé, nous allons insister encore une fois et je m’engage à prendre en charge ce problème». Continuer la lecture de « Le calvaire des femmes enceintes »