Chasse ouverte aux commerces informels

Une vaste opération de police a ciblé récemment plus de 400 commerçants, pour débusquer les adeptes du commerce informel au nombre de neuf (9) et ceux qui font fi des règles d’hygiène requises par leurs activités, objets d’une saisie de 300kg de fruits et légumes. Dans le foulée, les 9 commerçants sanctionnés par un procès-verbal, seront convoqués ultérieurement par la justice, pour répondre des griefs qui leur sont reprochés. Parmi ces derniers, outre le défaut de registre de commerce, l’occupation illicite des trottoirs, obligeant ainsi les piétons à affronter les dangers de la circulation automobile, notamment aux alentours du grand marché. Ce faisant, quelque 300Kg de fruits et légumes ont été saisis et déposés auprès de la maison d’accueil des personnes âgées de Aïn Témouchent.
Par ailleurs, plusieurs gargotes ont été contrôlées, dont cinq (5) ont fait l’objet de PV de constat d’infraction aux règles de l’hygiène et de la conservation des produits en chambre froide. Selon les services de contrôle, cette opération va se poursuivre à travers toute la wilaya, pour mettre le holà à l’anarchie cyclique qui s’empare du marché dit des «quatre-saisons», tous les ans et à la même période. En effet, un très grand nombre de commerces se mettent à activer sans registre de commerce ni application des règles d’hygiène, à commencer par le poisson bleu étalé en plein soleil, souvent au-delà des 11h00 de la matinée, heure limite au-delà de laquelle ils se mettent en infraction. Même constat pour les marchands de pastèques et de melons, qui exposent leurs marchandises en plein soleil et… au risque de la décomposition, alors que la région traverse une période caniculaire sans précédent.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman