Clôture de l’émission «Diaf rabbi» en apothéose

La radio locale d’Aïn Témouchent a lancé depuis deux années l’émission «Diaf rabbi», qui a touché toutes les communes de la wilaya et vise à faire connaître les spécificités culturelles, traditionnelles et artisanales de chaque localité. La réalisatrice Souad et les animateurs Faïza et Belkhiat ont, grâce à leur talent, su conquérir un large public qui s’est intéressé à cette émission. Elle était très appréciée, affirme-t-on, surtout par les femmes au foyer surtout qui pouvait écouter tout en vaquant à leurs tâches ménagères. Mais comme tout a une fin, on devait assister lundi dernier, à la cérémonie de clôture de cette émission «Diaf Rabi», organisée au niveau de la salle des fêtes de la maison de la culture d’Aïn Témouchent. La rencontre finale a été consacrée à la commune d’Aïn Témouchent, animée par le journaliste M. Mouas Saïd, qui a présenté un aperçu sur le mouvement culturel entre hier et aujourd’hui. Cette rencontre a été agrémentée par des spectacles de troupes musicales et folkloriques, une exposition des photos, des plats et gâteaux traditionnels, des produits artisanaux de la région, l’évocation de l’histoire de la zaouïa de Sidi Blel, etc.
D’autre part, le virtuose de la trompette, Messaoud Bellemou a marqué cette journée en jouant plusieurs extraits de son répertoire musical, très apprécié par les mélomanes témouchentois, et dont la célébrité a largement dépassé les frontières de la wilaya d’Aïn Témouchent. La manifestation s’est déroulée en présence du directeur de la radio M. Alem Mohamed, des autorités locales et plusieurs invités. Certains, parmi les présents ont souhaité que ce type de réunions, fort appréciable, soit multiplié à travers la région.

Source : Echo-Oran

One Comment

  1. A. Benani dit :

    Je crois que l’émission  » Diaf rabbi » a belle et bien réussi sa mission qui est de faire connaître surtout les secrets culturels de chaque commune de notre wilaya. Je dis secrets car les gens ont appris beaucoup de choses qu’ils ignoraient de leurs communes même. La séance qui fut consacrée à Sidi Ben Adda au mois d’Avril 2009 et dont j’ai participé a connu un grand succès car les habitants de notre localité ont et pour la première fois su l’histoire de leur localité. Eux qui croyaient que la naissance de notre village ne datait que depuis l’arrivée des colons français furent surpris de savoir que ses premiers fondateurs étaient les Ouled Khalfa descendants des Béni Ameur depuis le VIIè siècle. Autre grande surprise est celle d’apprendre le grand rôle de leurs ancêtres dans les rangs de l’armée de l’Emir Abd El Kader et la visite de ce grand homme à leur village.
    Remercions la réalisatrice de cette émission ainsi que les animateurs et souhaitons leur une autre réussite dans une nouvelle.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman