Colère des bénéficiaires de 44 LSP à Sidi Ben Adda

logementsLe torchon brûle entre les souscripteurs aux 44 logements sociaux participatifs ruraux (LSP) dans la commune de Sidi Ben Adda et le promoteur chargé de leur réalisation. Les souscripteurs affichent aujourd’hui leur mécontentement devant le retard mis dans l’exécution du programme -lancés en mai 2006, les travaux traînent toujours- et trouvent infondée la décision du promoteur qui leur demandent de verser 140.000 dinars chacun, en plus de l’apport personnel évalué à 38 millions de centimes conformément aux clauses contenue dans le contrat d’engagement signé entre les deux parties et légalisé au niveau de l’APC de Sidi Ben Adda.
Le coût global des logements F2 avait été fixé à 880.000 dinars, l’aide de la CNL étant de 50 millions de centimes. Ainsi donc, cette rallonge demandée par le promoteur ne se justifie pas à leur yeux. «Il y a franchement de quoi sortir de ses gonds, surtout quand on sait que la majorité des bénéficiaires sont pauvres et ont dû se couper en deux pour amasser l’apport personnel», dira l’un des souscripteurs. Toujours est-il, les contestataires ne comptent pas rester les bras croisés, jurant de tout faire, dans les strictes limites de la légalité, pour non seulement refuser de rajouter un sou mais pour amener le promoteur à terminer les travaux dans les délais impartis au projet, conformément à ses premiers engagements.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman