Commémoration du 17 octobre 1961

A l’instar de toutes les villes et villages du pays, la wilaya de Aïn Témouchent n’a pas manqué de commémorer cette date historique du 17 Octobre qui coïncide avec le quarante septième anniversaire des évènements sanglants qu’a connus la capitale française Paris avec cette journée qui a été décrétée journée nationale de l’Emigration. En effet, pour l’histoire, c’est le sanguinaire Maurice Papon qui avant d’être à la tête de la préfecture de Paris en 1958 avait à sa charge les départements de l’est algérien entre 1956 à 1958 a été à l’origine d’une répression sauvage contre les Algériens qui avaient à cette époque manifesté pour le seul slogan d’une Algérie libre et indépendante devant l’oppression du joug colonial français.
Tous ces Algériens avaient répondu au mot d’ordre lancé par le Front de Libération Nationale en voulant faire entendre la voix de la raison et de la justesse d’une cause d’un peuple qui voulait recouvrer sa liberté et sa souveraineté dans les rues de Paris, sur le sol même de l’occupant, mais cette manifestation sera réprimée aveuglément par la police française qui utilisera les moyens sauvages pour faire face à ce soulèvement d’Algériens en payant le fort tribut avec des chouhada tombés sous les balles assassines, sans parler de la chasse à l’Algérien, des exécutions sommaires, des emprisonnements et des tortures et une Seine sur laquelle a coulé le sang des Algériens.
Aujourd’hui, et après 47 ans, les Algériens se souviennent et se souviendront encore de tous ces actes barbares et criminels subis par la communauté d’émigrés lors de cette date du 17 Octobre 1961.
A Témouchent, ce 17 octobre 2008 a été commémoré dans la daïra de Oulhaça, où ont eu lieu les cérémonies officielles, en présence du premier responsable de la wilaya et de toutes les autorités civiles et militaires qui ont tenu à rendre un hommage vibrant à tous les chouhada de cette nation avec une pensée à ceux et à celles qui ont écrit en lettres d’or cette page d’histoire du 17 Octobre 1961 pour avoir fait l’évènement.
A côté de cette manifestation, il y a lieu de signaler qu’une exposition s’est tenue toute la semaine qui a précédé cette date au niveau du CIAJ du centre-ville du chef-lieu de wilaya, retraçant toutes les péripéties de ce soulèvement d’Algériens dignes de ce nom.

Source : Ouest-Tribune

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman