Commémoration du 20 août

A l’instar de toutes les villes et villages d’Algérie, la wilaya d’Ain Témouchent, a commémoré cette date du 20 Août dans le recueillement, mais aussi dans la douleur, suite à l’attentat qui a été perpétré ce 19 Août aux Issers, causant la mort de nombreuses personnes innocentes, et des blessures à d’autres. Ce mercredi 20 août, c’est à Béni Saf, que les cérémonies officielles ont eu lieu, en présence de toutes les autorités civiles et militaires de la wilaya, à leur tête le secrétaire général de la wilaya, M. Kerri Azzeddine, qui assure l’intérim du premier responsable de l’exécutif.
Et c’est au niveau de la commune de Sidi Safi, relevant de la daïra sus citée, que s’est dirigée la délégation officielle, pour se recueillir au carré des martyrs de la révolution, et y déposer une gerbe de fleurs, à la mémoire de tous ceux qui sont tombés au champ d’honneur, pour que vive cette Algérie libre et indépendante.
Cette date du 20 Août, représente un autre pan de l’histoire, de la glorieuse révolution Algérienne, en cette année 1956, soit deux ans après le déclenchement des hostilités, contre l’occupant colonialiste Français, le 1er novembre 1954. Cette célébration, ne s’est pas passée, sans que les autorités n’aient à procéder, au lancement de quelques chantiers, avec la pose de la première pierre du futur siège de l’APC de Sidi Safi, et la visite de l’exposition, organisée à cette occasion au chef lieu de la daïra de Béni Saf, retraçant les différentes péripéties de cette date du 20 août, où les moudjahidine se sont retrouvés, à l’occasion de cet important congrès de la Soummam en 1956.
L’occasion était aussi propice, pour présenter à tous les officiels, une rétrospective sur un premier bilan de la saison estivale, au niveau de la ville côtière de Béni Saf, et sur toutes dispositions qui ont été prises, pour un bon séjour de tous les estivants, soit : joindre l’utile à l’agréable.Ceci n’a bien sûr pas empêché, toutes les autorités officielles, d’avoir une pensée pour toutes les victimes, de ce tragique attentat du 19 Août, qui a coûté la vie à plus de 43 personnes, et fait de très nombreux blessés. C’est donc dans la douleur la plus absolue, qu’a été célébrée cette date, qui marque aussi la volonté d’un peuple, qui veut vivre dans la tranquillité et la sérénité, sur un fond de réconciliation nationale.

Source : Ouest-Tribune

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman