Concours national pour le recrutement d’enseignants

La nouvelle université d’Aïn Témouchent est en train de mettre en place ses structures, qui devront assurer le lancement des filières retenues pour la rentrée universitaire 2009/2010. Près de 500 étudiants dont la moitié ont bénéficié d’un transfert, fouleront pour la première fois le site toujours en chantier. Ce nombre sera porté à 600 avec l’arrivée annoncée d’une centaine de ressortissants de pays africains. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, suite aux rencontres régionales organisées dans le cadre de la préparation de la rentrée, a instruit le recteur, M. Boukhatem Ali, de procéder à l’opération de recrutement de professeurs et maîtres-assistants.
C’est ainsi que tout récemment, s’est tenu à la bibliothèque Malek Bennabi d’Aïn Témouchent, un concours national ouvert à 800 candidats et candidates, en vue de recruter dans un premier temps, 38 enseignants. Les titulaires d’un doctorat seront admis d’office, selon la spécialité inscrite au programme. Une commission instituée par la tutelle, a été chargée de superviser le déroulement du concours. Il faut souligner que 22 professeurs venant de centres universitaires des wilayas voisines, sont appelés à dispenser des cours. Au total, une soixantaine d’enseignants universitaires formeront le premier noyau d’encadreurs. Quant aux personnels administratifs et de service, les responsables du centre universitaire parlent du recrutement de 27 agents de service, affectés pour la plupart, selon eux par l’ANEM. Or certains échos contredisent ce chiffre qui serait en réalité plus élevé. Les postes budgétaires débloqués atteindraient la soixantaine et l’on se demande quelle sera la part des jeunes universitaires du pré emploi, qui ont démontré leur capacité lors de la campagne d’inscription. A moins que le recteur, un littéraire, ayant fait ses classes à l’université de Sidi Bel Abbès et ailleurs, ait opté pour d’autres viviers en dehors de la wilaya, pour combler les postes subalternes ne nécessitant pas une expérience particulière. Dans ce cas là, l’ANEM devrait réagir.
La réglementation est formelle sur ce point, la priorité est accordée aux gens de la wilaya. Pour l’instant, une vingtaine de logements destinés aux professeurs sont disponibles, en attendant la livraison d’un second quota de 50 logements en cours de réalisation et d’un troisième de la même consistance initié par le ministère. Par ailleurs, le volet transport est à l’étude, afin de faciliter le déplacement des étudiants. A cet égard, il semblerait que plusieurs étudiants originaires de la wilaya d’Aïn Témouchent, et inscrits depuis l’an passé dans différents centres de la région Ouest, ont préféré régresser en 1ère année, dans le but d’éviter les navettes et de se rapprocher de leur domicile. Voilà un des grands avantages d’avoir une université au sein de chaque wilaya.

Source : Echo-Oran

4 Comments

  1. SEMARI KHADIDJA dit :

    bonjour
    je veux savoir quand est ce que il y aura le concour de recrutement d’enseignants au niveau de l’université de Ain Temouchent?
    information en détail s’il vous plais, ( nombre de poste pour chaque spécialité).
    Cordialement.

    Répondre
  2. saim houari dit :

    bonsoir, saha aidkoum, je voudrais savoir quand est ce qu’il y aura le résultat du concours des maitres assistants au centre d’ain témouchent.
    merci

    Répondre
  3. asma dit :

    Selem;
    Chers amis je voudrais savoir quand est ce qu’il y aura le résultat du concours des maitres assistants au centre d’ain témouchent.

    Répondre
  4. Appreciating the persistence you put inhto your website and in depth information you present.

    It’s awesome to come across a blog every once in a while that
    isn’t thee same oout of date rehashed information. Wonderful read!

    I’ve saved your site and I’m including your RSS feeds to my Google account.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman