Contre le pillage de sable

sableAvec la flambée des prix touchant les matériaux de construction, les actes de pillage de sable se sont multipliés cette année et ont contribué à la dégradation du paysage tout le long des plages de Terga et de Ouled Boudjemaâ, sur une distance de plus de 7km. Les pilleurs de sable agissent généralement de nuit, vers 23h00 et en fonction des opportunités du moment, puis repartent avec leurs camions chargés, en empruntant les petites routes. La logistique est assurée par quelques jeunes chômeurs, armés de pelles et auxquels il ne faudra pas plus d’une heure de temps pour remplir les camions des candidats au pillage du sable marin, dont le chargement de 6m3 leur rapportera au bas mot 01 million de cts, auprès des auto-constructeurs fidélisés, quand ils ne l’écoulent pas au premier souk hebdomadaire rencontré.
Devant le constat alarmant, le wali de la wilaya d’Aïn Témouchent, M. Bouderbali Med, a mis en garde les responsables concernés contre la menace aux allures de catastrophe, d’autant plus que le bilan 2007 émanant de la gendarmerie nationale, ne fait état que de 7 camions placés en fourrière, pour pillage de sable, et leurs propriétaires présentés devant la justice. L’importance des dégâts signalés laisse croire que le nombre de prédateurs est bien plus conséquent. A signaler tout de même que seule la sablière de Terga plage est bien sécurisée, de jour comme de nuit, par des agents de sécurité rémunérés par l’entreprise de gestion.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. HASSAN dit :

    A Ouled Ghanem au province El jadida ;le pillage de sable a montè à haut niveau :des dizaines d’hectares agricole menacès : detruction globale ècologique ! dès milliers d’arbres massacrèes par le mafia de pillage de sables ! moi tant que fellah dans cette règion je lance un appel de secours à tous les associations afin de soutenir:tel : 0661786990 / O664979039

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman