CR Témouchent 1 – IS Tighennif 0

Devant un public complètement acquis à la cause du Chabab en adoptant une confrontation tactique à connotation offensive, les partenaires du portier de la sélection nationale «junior» Hamzaoui entameront les débats tambour battant. En effet, les «Rouge et Blanc « exerceront d’emblée un pressing sur l’arrière garde de l’Idéal, en tenant quelques incursions bien orchestrées par les défenseurs latéraux Moussi et Bouazza. L’action la plus nette durant ce half est à mettre au crédit du CRT lorsque le remuant Bouazza a effectué un débordement parfait sur le flanc gauche, mais son retrait ne trouve pas preneur (29′).
Cela dit, la détermination du onze temounchentois se matérialise au tableau d’affichage par une réalisation signée Mellouk (34′). Bien embusqué ans la surface de réparation, celui-ci parviendra à mettre, grâce au coup de tête victorieux, le ballon hors de portée de l’infortuné Khaldi Bouazza, qui a failli ensuite faire le break en adressant un boulet de canon à partir des 21 mètres que le gardien adverse déviera en corner.
Sur le terrain, le réseau offensif des visiteurs a eu pour sa part beaucoup de mal à convaincre. A l’heure de jeu, Mellouk en position idéale, avait la possibilité de mettre le Chabab définitivement à l’abri. Mais il marquera lamentablement une occasion en or. La rentrée du stratège Senouci donnera plus de piment à l’attaque du Chabab. Mais ni Mellouk, ni Kheloufi ne parviendront à corser l’addition.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman