CR Témouchent 2 – SCM Oran 1

La confrontation qui a mis aux prises le Chabab de Témouchent et le Sporting de Médioni aura tenu ses promesses sur tous les plans, tant au niveau du jeu produit qu’à l’engagement qui a prévalu durant les 90 minutes de la rencontre. Encore une fois, et au risque de nous répéter, le public aura été le grand absent et le huis clos n’a pas empêché les hommes de Hadjar d’être au rendez-vous de ce duel en signant une belle victoire aux dépens d’une courageuse équipe de Médioni qui a dû se rendre à l’évidence de la supériorité de son adversaire. En effet, les Oranais ont, peut-être, été leurrés par l’absence du public pour annoncer leurs ambitions avant de rencontrer le «promu» de cette division «inter-régions».
Ce jeudi, les Témouchentois n’ont pas usurpé leur succès même si ce sont les visiteurs qui ouvriront le score dès la 9′ de jeu, par Belkacem qui reprendra, d’une belle tête, l’excellent retrait de Aroussi. Pour une douche froide, elle en fut une mais à partir de cette réalisation, les jeunes du Chabab sortiront la tête de l’eau pour prendre la direction des opérations après un moment de flottement payé cash sur cette avance de Médioni. La domination des locaux se fera plus pressante. Ils seront récompensés de leurs efforts à la 22′, grâce à Megharbi qui égalisera sur le service de l’inusable Khelloufi suite à un «numéro » personnel exécuté à l’intérieur de la surface de vérité. Acculés et surpris par la fraîcheur des locaux qui ont retrouvé toutes leurs sensations, les joueurs du Sporting finiront par encaisser un second but qui sera l’oeuvre de l’omniprésent Tlemçani, à la 31′, qui reprendra, de plein fouet, une balle expédiée du flanc droit par Mouffok, qui ne laissera aucune chance à Benhamdoud. En seconde période, le Chabab, au vu des efforts déployés, se contentera de gérer son avance comme souligné par l’entraîneur Hadjar en fin de rencontre mais n’empêchera pas les deux formations de se ruer et d’attaquer, par à coups, par Mellouk, Mouffok, Kheloufi d’un côté, Bensedjerari, Belkacem, Aroussi de l’autre mais sans grande réussite.
Nous n’omettrons pas de signaler ces actions dangereuses de Bensedjerari à la 74′ dont la tentative pour égaliser a trouvé un bon gardien Mehadji, sur la trajectoire puis Mokdad M. répliquera à la 81′ mais perdra son duel face à Benhamdoud qui à son tour effacera le troisième but du Chabab. Deux chaudes actions nettes qui ont permis aux deux keeper de se mettre en évidence. Succès, en somme, logique du CRT qui, certainement, aura offert à ses supporters qui étaient plantés aux alentours du stade le cadeau de l’Aïd devant une bonne équipe de Médioni qui n’a pas à rougir de cette défaite tant elle peut constituer une référence pour la suite de la compétition. Bravo donc aux deux équipes pour le fair-play malgré des débats engagés, football oblige.

Stade «Embarek Boucif, match joué à huis clos, pelouse en bon état, beau temps, Arbitrage de Bouchelouche assisté de Mérabtène et Doulèche (LRF Alger), Délégué : absent.
Avertissements : Megharbi,Mokdad M. et Mellouk (CRT) Abdelouahab et Gaïd (SCMO).
Buts : Megharbi 22′ et Tlemçani 31′(CRT) Belkacem 9′ (SCMO)
CRT : Mehadji, Mokdad C., Megharbi, Tabti, Benzerbadj, Hadjar, Mokdad M., Khelloufi, Tlemçani (Lahcène), Mouffok, Bourahla (Mellouk).
Entraîneurs : Hadjar et Chériet.
SCMO : Benhamdoud, Abdelouahab, Reguig, Aït Akil, Belhamidi, Gaïd (Benzerga), Bensedjerari, Aroussi, Rachedène (Belbachir), Mâatallah, Belkacem.
Entraîneurs : Khelladi et Kendouci.

Source : Voix-Oranie

2 Comments

  1. Mohamed DEZA dit :

    Allez les rouges et blancs faites nous réver en tant que dignes héritiers de vos aînésqui nous faisaient oublier le temps d’un week-end le marasme du quotidien
    Bon Ramadhan ; Saha ftourkoum et bonne fête de l’Aïd :smile:

    Répondre
  2. anis benfodda dit :

    tros bien cette équipe :wink:

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman