CR Témouchent 3 – IRB Maghnia 2

Un public record, cinq buts inscrits, une ambiance toute particulière, un engagement total des vingt-deux joueurs, du suspense et un dénouement jusqu’à l’ultime minute, enfin tous les ingrédients y étaient pour faire de cette confrontation entre le leader et son dauphin un combat de géants qui aura tenu en haleine tous les spectateurs pendant les 90 minutes de jeu. La rencontre fut entamée, tambour battant, de la part des locaux qui voulaient faire, d’entrée, la différence. La première action s’est située à la 16′, elle fut l’oeuvre de Tabti sur le retrait de Moussi, suivie de celle de Koula à la 27′, puis Saffa sur la passe de Bouazza Abid, à la 34′, qui étaient les plus nettes. Les Maghnaouis pensaient aborder cette première tranche de la partie avec ce nul quand sur une dernière attaque à la 45′, Tlemçani effectua un retrait qui verra Mahieddine dévier la balle dans les bois sous la pression de Koula qui était à la réception du ballon.
En seconde période, le Chabab s’offrira la deuxième réalisation à la 50′, sur un coup franc botté par Mouffok sur Tlemçani qui d’une reprise magistrale de la tête, enverra le cuir au fond des filets de Kandouci. La réaction de visiteurs sera immédiate puisque Maghnia réduira le score par Mahiedine H. sur le corner de Benmiloud. Ce but mettra sur orbite les Maghnaouis qui, après l’entrée en jeu de Tahar, très présent sur toutes les actions dangereuses de son équipe à l’image de cette occasion à la 60′, et après une erreur défensive des locaux, ratera, de peu, l’égalisation. Mais, ce n’était que partie remise car ce dernier remettra les pendules à l’heure à la 80′, après un incursion, pour battre Hachem le remplaçant de Dahmane, sorti après une blessure.
Toutefois, les Témouchentois réussiront à faire la différence à la 90′, lorsque sur le corner de Kheloufi, repris victorieusement par Benzerbadj qui fera exploser tout un stade dans une ambiance indescriptible. A noter, quand même, ces scènes regrettables en fin de rencontre devant, certainement, ce succès qui a été mal digéré car obtenu par le Chabab à la…90′ preuve en est les trois cartons rouges et trois jaunes distribués.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman