CR Témouchent – Remettre le Chabab à sa place

il a été toujours un parmi les plus fidèles supporters du Chabab et aujourd’hui, tous les feux sont braqués sur lui, le premier responsable de cette équipe du CRT qui, malheureusement, se retrouve, cette année, en division «Régionale 1» après la mésaventure de la fin de saison 2006/2007 qui restera un mauvais souvenir pour tous les fidèles supporters du Chabab. On dit souvent qu’on reconnaît les siens dans les moments difficiles et ce qui s’est produit lors de cette assemblée générale élective du 8 juillet dernier, illustre, parfaitement, les propos de ce dicton, avec la présence, en masse, de tous les amoureux du Chabab qui ont clairement signifié ce jour-là que le club a des enfants fidèles pour ne point l’abandonner même s’il est tombé par la faute d’une négligence.
Ce jour-là, après des élections, c’est la liste du président du CSA élu qui a obtenu la confiance de l’assemblée en remettant la section football du CRT à M. Kada Mezouar Aziz qui avec son équipe n’ont pas perdu de temps en plaçant M. Bendoukha à la tête du staff technique lequel, par la suite, a eu toute la latitude de mettre en place une équipe avec le soutien du comité directeur et qui aura comme seul objectif l’accession et il ne faut pas se le cacher. Sur cette question, le président Kada Mezouar est catégorique et ce, au même titre que ses collaborateurs et tous les supporters. Pour en savoir plus, écoutons un président optimiste.
- Auparavant simple supporter du CR Témouchent, vous vous retrouvez président du club. Est-ce que vous mesurez le poids de votre mission ?
- Tout d’abord que voulez-vous c’est le destin et, ensuite, il y a un facteur auquel rien ne peut résister devant n’importe quelle mission, c’est la volonté, le désir d’être ambitieux dans la vie. Et, être aujourd’hui, à la tête d’un club comme le CRT, c’est, avant tout, un honneur et une fierté pour servir ce club cher au défunt Omar Sikki et tous ceux qui ont porté les couleurs «rouge et blanc» du Chabab. Vous savez que nous sommes un groupe engagé pour diriger le CRT et que c’est notre union qui fait notre force pour réussir la tâche que nous sommes assignés. Le poids de ma mission réside dans la volonté de chacun d’entre nous, ce qui a l’avantage de nous encourager à travailler.
- Le Chabab va évoluer en Régionale 1 cette saison et vous avez pris les commandes d’un club qui rétrograde. Est-ce un défi ou par amour pour le CRT ?
- Les deux peut-être. Il y a le fait que nous sommes touchés par cette relégation que le Chabab ne mérite point et sur laquelle il est inutile de revenir sur toutes ces péripéties car il est nécessaire maintenant de se concentrer sur l’avenir. Notre présence ne peut que signifier notre attachement à ce club que nous aimons et qui représente toute une ville de Témouchent de par son histoire et tout son passé riche en événements qui ont marqué l’itinéraire de notre club. Si nous avons osé prendre cette équipe en main c’est aussi pour prouver notre fidélité à cette formation malgré le fait qu’elle puisse prendre l’ascenseur vers le bas et je pense que c’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît les siens.
- Vous avez engagé un entraîneur de renom en l’occurrence Bendoukha et vous avez procédé à un recrutement de qualité. L’option est donc toute claire n’est-ce pas ?
- Une fois le comité directeur installé, notre préoccupation première était de doter le club d’un entraîneur en fonction de nos ambitions que nous avons affichées dès le départ et le choix porté sur M. Bendoukha n’était pas fortuit. Accumulant une longue expérience sur les terrains et le fait que la maison du Chabab ne lui est pas étrangère pour avoir déjà entraîné le CRT en ne laissant que de bons souvenirs, nous l’avons donc sollicité pour prendre les destinées de cette formation et en commun accord nous avons trouvé un terrain d’entente. Pour ce qui est des joueurs, nous ne devions mettre à sa disposition des éléments de valeur à l’image des revenants Senouci, Hadjar, Rabah, Mouffok, Tahraoui, Dehmane et l’arrivée d’autres joueurs qui ont prouvé leurs capacités comme Tlemçani de Belhioua, Beghalia de l’ASMO, Mehali et Bensaïd de l’USMO, Bendimered du WAT et un jeune du club voisin d’Aïn Kihel Mellouk et bien sûr les fidèles et anciens du Chabab que nous avons retenus comme Ould Lakhdar, Tabti Hachem, les frères Mokdad etc.. Tout cela pour, bien sûr, conforter notre option qui est celle de remettre le CRT à sa place. Ce qui signifie clairement que nous avons mis sur le terrain tous les atouts pouvant nous garantir la réussite de notre objectif et pour être au rendez-vous de cette saison, somme toute, particulière en ne négligeant aucun détail.
– Un objectif nécessite des moyens, au CRT avez-vous les ressources pour la réalisation de votre objectif ?
- Comme tous les clubs d’Algérie, les moyens financiers sont toujours ce tendon d’Achille mais il faudra toujours batailler pour arracher les moyens. Outre les aides des pouvoirs publics, en matière de subvention, il faudra aussi compter sur notre dynamisme à trouver des sponsors capables de constituer des supports financiers. Nos supporters doivent aussi s’y mettre en contribuant d’une manière effective et réelle afin d’aider et de soutenir le CRT qui a besoin de l’aide de tous pour atteindre ses objectifs.
– Vous venez de lancer un appel aux supporters, on vous laisse le soin de conclure.
- Permettez-moi de remercier votre journal pour avoir été à l’honneur à travers ses colonnes et à qui je souhaite de la réussite pour les efforts déployés dans le domaine du sport. Je saisis cette occasion pour remercier toutes les autorités de la wilaya et à leur tête monsieur le wali ainsi que le P/APW, le P/APC, la DJS pour toutes les aides et le soutien qu’elles nous ont apportés et qui nous encouragent à aller de l’avant pour mener le CRT à bon port et ce, avec l’aide de tous, encore une fois. Le Chabab est le club de toute la ville de Aïn Témouchent et la porte est grand ouverte à toutes les bonnes volontés qui veulent s’investir à nos côtés pour la bonne cause du CRT. Nous demandons aussi à nos fidèles supporters de soutenir leur équipe à la veille du début du championnat pour être ce douzième homme d’une très longue marche.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman