CR Témouchent – Retour en masse des supporters

foot On dit parfois qu’à chaque chose malheur est bon, cet adage semble coller parfaitement au club du Chabab de Témouchent qui évolue cette saison en «Régionale 1». D’abord, au niveau de la gestion avec la présence de jeunes dirigeants, à la tête du club et ce, pour la première fois, et ensuite cela ne peut que traduire cette mue qui donne un nouveau souffle au Chabab et qui fait l’unanimité parmi tous les sportifs en général et les supporters en particulier.  Le constat d’aujourd’hui est d’une importance capitale avec la prise en charge du club par des dirigeants épris pour la cause du Chabab après les péripéties d’une rétrogradation sur laquelle il serait inutile de revenir car c’est l’histoire qui retiendra.
Le CRT, cette saison, semble naître de nouveau au vu du nombre de supporters qui ont assisté à cette première rencontre de championnat, à domicile, ce vendredi face à Sidi M’hamed Benali tout en témoignant leur soutien à leur équipe favorite. Ce retour massif de tout ce public et tous ces fans du Chabab s’explique par le fait d’un effectif de qualité que tous les spectateurs ont voulu découvrir et ils n’ont pas été déçus et la victoire ramenée de Ben Badis qui a mis en confiance tout ce beau monde.
Pour le retour de quelques-uns, cela remonte à des décennies à l’exemple d’un ancien supporter qui nous a affirmé qu’il n’a pas mis les pieds au stade depuis 1972, depuis la fameuse rencontre du WA Tlemcen sans oublier la présence de figures au stade, ce vendredi, qui l’ont retrouvé après belle lurette. A côté de tout cela, c’est l’ambiance exceptionnelle qui a régné au stade durant et après le match et qui a rappelé, pour les plus nostalgiques, les années folles du CRT où avaient évolué les grands noms de Témouchent à l’image de ceux qui ont fait le bonheur de l’équipe nationale d’Algérie le défunt Omar Sikki et Yahioui et les regrettés, Saïd gaucher et «Djems» (décédé ce vendredi 26 octobre), Berrichi, Bennouar, Moulay, Kenadil, Chouiref, Tayeb El Kihli, Boudieb, Hebri, Dine etc.. Le CRT de ce vendredi était synonyme de souvenirs et de bons souvenirs et c’est certainement en hommage à ces grands noms du football que le défi de replacer le CRT à la place qu’il mérite a été lancé et auquel peut-être tous veulent participer.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman