CR Témouchent – Sur les marches de la gloire

footballDoucement mais sûrement le Chabab de Témouchent est en train de gravir les marches de la gloire, une à une, qui mènent à la consécration au final. Aujourd’hui, le CRT n’est plus le prétendant mais le candidat, en puissance, à l’accession et au train où vont les événements, sans rivaux qui risquent de gêner sa marche en avant dans un championnat qu’il domine copieusement. C’est, certainement, le vœu de tous les fidèles supporters du Chabab et de toute une ville qui veut retrouver sa place dans le giron qu’il a quitté pour des circonstances qu’il est inutile d’évoquer. Le chemin est donc tout tracé et bien balisé, témoin ces douze victoires et nuls en autant de rencontres et tous les tests qui étaient sérieux pour les Témouchentois, à l’extérieur, ont été négociés avec succès, ceux ramenés de Saint Remy, Senia, Sidi Chami, Zidoria pour ne citer que les prétendants du départ sans oublier ceux ramenés de Nedroma, Ben Badis et les victoires obtenues, à domicile, à l’exception du match d’El-Hennaya, at home, qui s’est soldé par un nul…à huis-clos et Sidi Lakhdar en déplacement. La solidarité des Dahmen, Ould Lakhdar, Tabti, Mokdad, Belghalia, Mouffok, Mellouk, entre autres a bel et bien été confirmée.
Le travail de Bendoukha et son adjoint Cheriet n’est pas étranger à cette mue avec des résultats concrets et qui ne souffrent d’aucune ambiguïté, ni d’un hasard qui fait bien les choses. Les jeunes et nouveaux dirigeants ont été à la hauteur de la mission, le président Kada Mezouar Aziz et tous les responsables au niveau du staff administratif se sont acquittés des tâches qui leur ont été confiées et continuent à le faire de la meilleure des façons. C’est pourrait-on dire des maillons qui fonctionnent à merveille qui procurent au CRT les meilleures conditions pour sa prise en charge réelle et effective. Seul nuage dans ce ciel dégagé du Chabab, les finances qui font défaut au club, ajoutez à cela le fait que le club a évolué deux fois à huis clos, c’est la perte sèche en recettes qui pouvaient quelque peu oxygéner le chabab. Le gouvernail du CRT est orienté vers l’accession et rien ne peut l’empêcher d’attendre son but (sauf une vraie catastrophe) après quatorze journées de l’aller qui sera clôturé par la réception de Sidi Ali où le Chabab sera contraint de négocier cette rencontre positivement afin de garder ses distances et augmenter pourquoi pas son capital avance. Un écart de dix points qui est certes sécurisant et qui permet aux Temouchentois d’obtenir ce titre de champion de cette phase avec 50% de l’objectif assigné. Restera donc cette phase retour où le CRT devra redoubler d’efforts devant tous les adversaires dont la seule envie aujourd’hui qui les anime est de tenir tête au leader. Le merveilleux public et les vrais supporters du Chabab qui ne sont pas la cause des huis clos, soutiennent leur équipe dans la sportivité et le fair-play et ce n’est certainement pas ces pseudo supporters qui vont ternir l’image légendaire de la sportivité des Témouchentois connue à travers les quatre coins de l’Oranie et de tout le pays avec des équipes comme le MC Alger, l’Entente de Sétif, le CR Belouizdad, le CS Constantine qui ont foulé le terrain d’Embarek Boucif, qui le contrediront. Pour tous à Témouchent, le vœu c’est l’accession. Ainsi soit-il…

Source : Voix-Oranie

3 Comments

  1. admin dit :

    Dommage que lrf Oran ne le voie pas de cet ongle ! La preuve c’est que le prochain match se jouera à huit clos face a sidi Ali. 3 huit clos en autant de match ! Les choses deviennent plus claire maintenait…

    Répondre
  2. admin dit :

    welcome fofo
    j’ai approuvé le commentaire cette fois mais svp pas de troll ! pour le « vive zidoria » poste le sur un article qui parle de zidoria ! ok et bonne chance pour le NA Hussein Dey ;-)

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman