CR Témouchent Un parcours de champion

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une farouche détermination anime toutes les composantes du CRT, actuellement leader de la «Régionale Une Ouest». Il faut dire, et sans chercher à réveiller de douloureux souvenirs, que le Chabab n’aurait jamais dû quitter l’»Inter-régions». Avec la cadence imposée par le club cher au regretté Omar Sikki, le défi est bien engagé et la situation est presque idéale avec un bilan spécifique à celui d’un futur champion : aucune défaite au compteur, deuxième attaque, meilleure défense et une bonne avance sur une flopée de rivaux qui, pour l’heure, n’ont pas encore abdiqué et qui espèrent revenir au moins à la hauteur de ce leader dominateur. Le plus proche, le MB Sidi Chahmi, n’a pas encore connu le goût de la défaite, à l’instar du CRT, mais d’autres formations telles le CRB Hennaya, l’ICS Tlemcen et le Nasr Es-Sénia ne sont pas définitivement lâchées. Les hommes de Bendoukha savent que rien n’est acquis dans ce difficile championnat de «Régionale Une». Car des paramètres contraignants, comme les blessures et des suspensions, pourraient surgir et entraver la marche du Chabab.
Toutefois, ce que l’on peut affirmer, c’est que les Témouchentois, que nous avons vu à l’oeuvre récemment contre le MCO en Coupe d’Algérie, ont affiché d’intéressantes qualités en bousculant un adversaire hiérarchiquement supérieur, mais peut-être un peu fatigué par le match fourni quelques jours auparavant aux Chélifiens de l’ASO. C’est, du moins, l’argument avancé par le coach mouloudéen Gomes. De son côté, l’entraîneur Bendoukha était ravi de la prestation de ses poulains, espérant que ce match constituerait une référence pour continuer à progresser et à aller de l’avant. Bendoukha, avec sa grande expérience du terrain, saura mettre en garde ses joueurs contre tout excès de confiance, du fait que, justement et en tant que leader, le CRT est devenu l’équipe à battre, surtout pour ses poursuivants. Avec des éléments aussi talentueux que Senouci, Dahmane, Mouffok, Belghalia et Mellouk, le Chabab possède une équipe homogène aux automatismes avérés et qui paraît en mesure de satisfaire sa nombreuse galerie tant de fois déçue ces dernières saisons. Les prochaines journées, s’annoncent captivantes. En effet, après la réception du FCO, les Témouchentois se déplaceront à Sidi Chahmi, c’est-à-dire dans le fief du dauphin. Ensuite, après deux rencontres au stade Embarek Boucif face à l’ICS Tlemcen et au CRB Hennaya, le CRT effectuera encore une sortie à Es-Sénia. Par un pur hasard du calendrier, le Chabab affrontera donc ses quatre plus proches poursuivants et rivaux directs. En fonction des résultats dans un sens ou dans l’autre, la situation est appelée à évoluer. Il reste à souhaiter que l’éthique soit respectée à la lettre et que l’arbitrage soit à la hauteur. Une chose est sûre, le club qui décrochera la timbale sera forcément un champion méritant.

 

source: le quotidien-oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman