De l’argent pour réhabiliter le parc immobilier

Grâce au recouvrement de la taxe d’assainissement, l’OPGI maître d’ouvrage délégué au profit de la DLEP de la wilaya d’Aïn Témouchent a lancé une opération d’envergure portant réhabilitation du parc immobilier des communes pour un montant de 32.418.534 DA engagé et touchant 21 actions au bénéfice des communes de Aïn El-Arbaa, Oulhaça, Souk Letnine, Tadmaya, Terga, O/Kihal, Malah, El-Amria et Aïn Témouchent. S’agissant de la cité Thiers d’Aïn Témouchent, un avis d’appel d’offres a été lancé pour les travaux d’étanchéité, plomberie, assainissement conformément à l’étude de diagnostic élaboré par le CTH, fait-on savoir auprès du directeur de l’OPGI d’Aïn Témouchent, lequel a précisé que le lot étanchéité a été cédé à une entreprise pour un montant de 1.860.534 DA. Cependant, l’avis d’appel d’offres relatif au second lot portant plomberie et assainissement a été infructueux et une consultation restreinte est en cours.
Le lancement prévisionnel des travaux est fixé à novembre 2008, note-t-il. En matière de résorption progressive de l’habitat précaire (RPHP), un programme quinquennal complémentaire (2006/2007) de 800 logements a été lancé et un autre neuf dont les études ont été finalisées et retenues le sera avant la fin de l’année 2008, explique-t-il. Quant au quinquennal 2008/2009, un programme de 1.065 LSL a été réceptionné dont 576 attribués. Le RAR, soit 489, le sera avant la fin 2008 si toutefois les commissions d’attribution arriveront à faire aboutir leur travail dans les délais souhaités. En outre, il est attendu la distribution de 430 logements LSL de type F2 et F3 à l’occasion du 1er Novembre. La situation est en phase de paiement, apprend-on. Les communes bénéficiaires sont El-Malah (100 U), Chaabet El-Leham (140 U), Hassi El-Ghalla (70 U), Bouzedjar (30 U), O/Sebbah (50 U), Chentouf (20 U) et Hassasna (20 U).
Au titre du quinquennal 2009/2013, l’OPGI a inscrit un programme prévisionnel de 5.700 logements dont 2.000 LSL et 3.700 RPHP. A noter que les services de l’urbanisme ont effectué une enquête ayant touché 6.000 habitations précaires à travers la wilaya.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman