De plus en plus de chiens errants dans les villes

«Cette année, la campagne d’abattage des chiens errants à travers les 28 communes de la wilaya d’Aïn Témouchent a trop tardé!» C’est là l’avis partagé par les Témouchentois qui signalent que ces bêtes incontrôlables sont partout, surtout au niveau des plages où cela peut constituer de réels dangers. Ainsi donc, la wilaya n’a pas encore programmé des campagnes d’abattage alors que d’aucuns affirment que le nombre de ces chiens dangereux ont tendance à se multiplier, investissant toutes les villes en y créant un climat de terreur. Dans ce contexte, faut-il le dire, le danger que ces chiens constituent n’est pas de la fiction, plusieurs cas de morsures ayant été recensés cette année.
De plus, les agents communaux trouvent d’énormes problèmes dans l’enlèvement des ordures ménagères, les sacs-poubelles étant déchiquetés quotidiennement par ces bêtes et les poubelles tout le temps renversées. «Nous nous retrouvons à ramasser les ordures éparpillées alors que nous sommes censés enlever des sacs-poubelles ou vider les poubelles dans la benne», dira à ce propos un agent du service d’hygiène. Il est rejoint par son camarade qui estime que cela leur fait «un double travail», en plus du «danger encouru», les agents pouvant à tout moment être attaqués par ces chiens errants. A noter que certains P/APC ont déjà demandé l’autorisation à la wilaya pour lancer des campagnes d’abattage. Quant à l’APC du chef-lieu de wilaya, elle a lancé une opération d’empoisonnement des chiens errants, opération prise en charge par le Bureau d’hygiène communal et ayant donné de bons résultats.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. djamel dit :

    il faut les envoyer a bell abbas

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman