Débat autour du renouveau agricole

Parler du renouveau rural ou de la nouvelle politique du renouveau de l’économie agricole et rurale engagée depuis peu par le secteur de l’agriculture, est la stratégie que veut lancer monsieur Rachid Benaïssa, ministre du MADR. Elle constitue pour lui l’ère de la «mise en oeuvre d’une méthodologie visant à la modernisation du secteur par le recentrage des différents dispositifs d’encadrement existants ou ceux à créer à même de contribuer significativement et efficacement à la consolidation de la sécurité alimentaire». C’est le résumé de notre entretien avec monsieur Khiati Mohamed, sous-directeur de la formation, de la recherche et de la vulgarisation au MADR, en marge du regroupement national des responsables des bureaux de formation et de vulgarisation (BFV) et animateurs radios tenu les 3 et 4 novembre à l’ITMAS d’Aïn Témouchent.
Le renouveau rural (RR) et le renouveau de l’économie agricole et rurale (REA) vont-ils réussir là où ont échoué le PNDA et le FNRDA ? Tout l’intérêt est à apporter à cette question car l’assistance est composée des gestionnaires et de cadres, riches de longues expériences et qui ont côtoyé d’autres aujourd’hui appelés à prendre en charge le REA et le RR. Rachid Benaïssa commence son mandat par le lancement de cette nouvelle politique, il s’est fixé des objectifs et se porte garant à mener le programme-contrat 2009-2013 à bon quai.
Le déplacement à Aïn Témouchent des 48 DSA, des BFV et animateurs radios a une grande signification et le regroupement doit sortir avec des résolutions communes à même d’asseoir la base de travail et la méthodologie à adopter pour réussir le REA et le RR. Les ateliers vont aborder trois points essentiels s’articulant autour de la mobilisation des BFV et animateurs radios, à l’établissement du bilan national des activités de vulgarisation pour la campagne 2007-2008 et à l’élaboration du programme national de vulgarisation pour la campagne 2008-2009.
Ainsi, selon le DSA et le conservateur des forêts de la wilaya d’Aïn Témouchent, la politique du REA-RR s’inscrit dans l’optique de mise en oeuvre d’une stratégie de la vulgarisation à adopter se focalisant sur la planification participative. Une manière selon d’autres intervenants de résoudre des problèmes techniques auxquels sont confrontés vulgarisateurs et agriculteurs, nécessitant une formation intensive. «Ainsi, la diffusion de supports et spots agricoles par l’intermédiaire des radios locales ne fait que conforter la stratégie de la politique du REA-RR par la mise en considération des avertissements précoces sur les fléaux qui guettent l’agriculture et la manière la plus appropriée pour lutter contre leurs effets néfastes et souvent ravageurs», comprend-on de l’entretien qu’on a effectué avec l’animatrice de la wilaya d’Aïn Témouchent. Selon elle, pas moins de 200 spots agricoles, des tables rondes, des émissions, des reportages et des interviews ont été réalisés durant l’année 2008 et à compter de l’ouverture de la radio locale d’Aïn Témouchent en mars dernier. Le REA-RR ne doit pas être vu uniquement par les autorités chargées de l’agriculture et des forêts qui le plus souvent sont là pour exécuter des décisions mais la manière de l’aborder, le comprendre et l’appliquer doit être élargie à la profession, à l’UNPA, aux instituts de protection des végétaux et aux universités. Tout cet environnement diversifié et riche en expérience doit être impliqué pour apporter sa contribution dans le domaine qui lui sied.

Source : Quotidien-Oran

3 Comments

  1. bouziane ammar dit :

    avant tt je tiens à remercier l’equipe qui a mis au point le site , et dans lequel il est question du renouveau de l’économie agricole.moi je penses qu’il s’agit de reprendre le secteur à zéro. notamment avec la loi d’porientation agricole. et je pense qu’il est plus pratique de travailler sur l’organisation du secteur , le foncier , les assurances le financement l’encadrement les structures d’appui( coop et offices) je veux dire le coté organisationnel. pârceque l’activité agrciole c du ressort des exploitants qui lorsqu’ils trouveront les conditions d’une meilleure orgainiation ils se metteront rapidement et facilement au travail.

    Répondre
  2. brahim mazari ali dit :

    je suis tt à fait d’accord avec toi, cher ammar, ms je voudrais surtout savoir si tu es le bouziane ammar de l’ina (promotion 77/82.dans le cas affirmatif, je serais vraiment heureux d’avoir de tes nouvelles.

    brahim mazari ali de chlef

    Répondre
  3. bouziane ammar dit :

    oui c moi ton ami de l’ina ya si brahim je te souhaite d’etre en bonne santé. moi je ss à la DSA et toi. à bintot

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman