Des aides aux démunis

L’enveloppe consacrée aux aides financières à attribuer aux couches sociales les plus démunies est passée de 11.500.000 à 23.000.000 DA, soit une hausse de 100%. C’est ce qu’ont décidé les autorités et les élus de l’APW de Aïn Témouchent lors de l’approbation du budget primitif de l’exercice 2010. Par ailleurs, d’autres catégories de nécessiteux leur a été réservé une somme de 27.000.000 DA. Le montant global, soit 50.000.000 DA, n’a pas suscité de commentaire de la part des élus. Et étant donné que le nombre total des couches sociales ciblées n’a pas été porté à la connaissance de l’assistance, les chiffres bien qu’augmentés ne permettent pas à tout observateur de faire une quelconque analyse à même de s’intéresser à la tendance générale d’une part et de faire une comparaison chiffrée par rapport à la situation de l’année précédente, d’autre part. Cependant, il est aisé de connaître des catégories citées telles que les populations des non-voyants, des handicapés, des personnes âgées, des malades chroniques et autres cas sociaux.
Le cercle de la paupérisation s’élargit de plus en plus et ceux qui étaient à l’abri du besoin, il y a quelques années, ne le sont plus et subissaient les effets des mâchoires de l’étau de la pauvreté se resserrer de jour en jour. Ces derniers s’ajoutent et viennent grossir les effectifs. Même Dar El Ihsane, des personnes âgées, a vu son effectif augmenter. La population des pensionnaires en demi ou en pension complète augmente et ceux qui prennent des repas le jour dépassent parfois 180 personnes, selon M. Bakhti, le président de l’association. Beaucoup sont ceux qui manquent d’habits et autres soins. Et le fait que le budget de la wilaya a réservé pour ceux en difficulté une enveloppe de pas moins de 2.000.000 DA, cela dénote l’attention particulière que réservent les autorités et les élus de l’APW.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman