Des candidats PES en sciences islamiques contestent

Des candidats ajournés au concours de recrutement des professeurs d’Enseignement secondaire (PES), après avoir passé les épreuves écrites en sciences islamiques, ont signé hier mercredi une pétition, dont une copie a été remise à la VO et dans laquelle ils contestent les résultats. Les dites épreuves se sont déroulées, rappelle-t-on, le 13 septembre écoulé au lycée «El-Ibrahimi» d’Aïn Témouchent. Les pétitionnaires contestent d’abord le nombre de candidats retenus. En effet, alors que 6 postes budgétaires étaient à pourvoir, seuls 5 candidats ont été déclarés admis. Ils se demandent donc ce qu’on a pu faire du 6ème poste à pourvoir?…
Ils ont soulevé également le cas d’un candidat venu de Bechar, ainsi que la participation, qu’ils jugent illégale au même concours, de candidats en fonction dans d’autres secteurs, et ce, «en violation des conditions requises». Le 3ème point contesté a trait à l’admission de deux candidats nés en 1985, autrement dit, récemment diplômés et ne pouvant faire preuve d’expérience dans l’enseignement et l’éducation. Toujours selon la pétition, les contestataires ont déposé des recours, avec accusé de réception, au niveau du service des examens et des concours relevant de la direction de l’Education. D’autres interrogations ont trait au choix du centre d’examen et au taux de réussite jugé très en deçà de celui réalisé dans les wilayas respectives d’Oran, de Tlemcen et de Sidi Bel-Abbès.
En réponse à toutes ces remarques, le directeur par intérim de la direction de l’Education a apporté les précisions suivantes. Selon lui, 5 candidats ont été effectivement déclarés admis par le centre de correction. Les candidats fonctionnaires sont autorisés à ne déposer leur démission du poste qu’ils occupent qu’après l’annonce de leur réussite.
Quant aux deux candidats, nés en 1985 et admis, ils ont obtenu des moyennes élevées durant leur cursus universitaire. Quant aux recours déposés, ils seront adressés à l’Office régional des examens et concours à Oran (OREC). Il est à signaler que cette pétition a été également remise à la commission de l’APW qui en a débattu mardi dernier avec les représentants de la direction de l’Education.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman