Des cellules de prévention des risques d’inondation

Les importantes chutes de pluies qui se sont abattues sur la région d’Aïn Témouchent et ses environs la semaine écoulée, ont été accueillies avec beaucoup de satisfaction par la population. Ces précipitations sont arrivées à point nommé pour le lancement de la campagne des labours-semailles. Elles sont également annonciatrices d’une année prometteuse en matière d’agriculture pour les cultures maraîchères et céréalières. C’est avec un grand soulagement que les agriculteurs ont constaté que le taux de pluviométrie enregistré ces derniers temps est appréciable et que le spectre de la sécheresse peut être écarté par ces précipitations exceptionnelles.
Sur un autre registre, pour mieux protéger la commune d’Aïn Témouchent des risques d’inondations, l’APC, en étroite collaboration avec les services de l’Hydraulique, vient de mettre en place un plan de protection visant l’évacuation des eaux pluviales afin d’éviter des catastrophes dans les zones à haute concentration de population. Ce programme prévoit aussi l’entretien des avaloirs et autres points noirs qui constituaient de véritables goulots d’étranglement pour l’écoulement des eaux pluviales.
Le président de l’APC, M. Touil Boucif, a fait remarquer, à ce propos, que les averses ont permis de «mesurer le degré de résistance et d’efficacité des ouvrages réalisés ». A ce sujet, le dispositif de prévention contre les inondations est déjà opérationnel, et des brigades de secours ont été désignées pour intervenir à temps. Il y a lieu de signaler également que, suite aux instructions du premier responsable de la wilaya, des dispositions similaires ont été prises dans les autres communes menacées par les inondations, et ce, par l’installation des cellules de prévention des risques.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman