Des commerçants poursuivis en justice

food

Dans le cadre de la lutte contre la fraude et la spéculation des produits de large consommation durant le Ramadhan, les services de la direction de la concurrence et des prix de la wilaya de Aïn Témouchent ont mené une large campagne d’assainissement à l’encontre des commerçants. En effet, durant la première semaine de ce mois, les contrôleurs ont effectué 238 interventions à travers les différentes localités de la wilaya, où ils ont relevé de nombreuses infractions à la réglementation, a-t-on appris de M. Kebdani, responsable auprès de la DCP. Selon notre interlocuteur, le service du contrôle des pratiques commerciales est intervenu 86 fois et dressé 24 procès-verbaux ayant donné lieu à des poursuites judiciaires et cinq fermetures de locaux commerciaux prononcées à l’encontre des contrevenants activant dans l’informel, pour défaut de registre de commerce.
En parallèle, le service de la qualité et de la répression a effectué 152 interventions. Ainsi, sur les 17 procès-verbaux qui ont été dressés à l’encontre des contrevenants, les contrôleurs ont prononcé cinq fermetures pour défaut d’hygiène, en particulier à l’encontre des commerçants qui ne disposent pas de froid et qui exposent les aliments dans des conditions qui sont loin de répondre aux normes d’hygiène, avec tous les risques que cela suppose pour la santé du consommateur. Dans le même sillage, M. Kebdani nous apprend qu’une importante saisie de viande hachée impropre à la consommation a été saisie pour avoir été préparée à l’avance et exposée aux microbes alors que trois prélèvements ont été effectués sur du lait pasteurisé et adressés au laboratoire régional d’Oran, et ce en attendant les résultats des analyses qui détermineront les mesures à prendre.

Source : Liberté

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman