Des dealers sous les verrous

Durant le mois du ramadhan, beaucoup de gens restent éveillés jusqu’au petit matin. Les cafés font le plein à Aïn-Témouchent. Mais selon des informations de la sûreté de wilaya, plusieurs établissements sont fréquentés par des négociants et autres dealers. Récemment, les brigades pédestres ont mis sous surveillance un café situé au quartier Meziane Mohamed. Le guet dura plusieurs nuits et a permis d’appréhender, en flagrant délit, B.M. et M.B. âgés de 30 et 32 ans, qui avaient en leur possession une quantité de kif traité de 81 grammes préparée sous forme de pincette pour l’usage immédiat et une somme d’argent provenant des ventes.
Les premiers éléments d’enquête et l’interrogatoire des deux suspects ont permis d’arrêter le distributeur, connu par les initiales B.S. (46 ans). Jugeant qu’une perquisition était nécessaire dans le domicile de B.S., le procureur de la République a donné son accord aux forces de l’ordre pour faire des recherches. Au domicile de B.S., les policiers ont trouvé une somme de 160.000 dinars, produit de la vente du kif, selon le communiqué de la sûreté de wilaya. Les mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt par le tribunal de Aïn-Témouchent.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman