Des dons humanitaires en souffrance au port d’Oran

L’association des donneurs de sang de la wilaya d’Aïn Témouchent «Jaber Ibn Hayan», qui a organisé, récemment, à Chentouf, une collecte de sang lui permettant de récolter 71 pochettes de ce précieux liquide, déplore qu’un don humanitaire offert par une association d’Albi (France) soit toujours bloqué par la Douane au port d’Oran. Cette opération de collecte de sang menée en collaboration avec le PTS de l’EPH Ahmed Médeghri, est venue mettre fin à un boycott qui aura duré plus de 7 mois, à cause du non respect des engagements pris par le PTS et promet d’autres collectes à entreprendre à travers d’autres communes de la wilaya, durant ce mois de Ramadhan.
Maintenant que tout est rentré dans l’ordre et en marge de cette action humanitaire, pour laquelle les citoyens de la commune de Chentouf ont fait preuve d’esprit de solidarité et de générosité, le Dr Agha a déploré, que les dons humanitaires offerts par une association française, venue d’Albi, au printemps dernier, sont toujours en souffrance au niveau du port d’Oran. Même après que l’administration douanière aura facilité la tâche de dédouanement, il reste que l’enlèvement restera assujetti à une autorisation administrative. Poursuivant sa louable mission, le Dr Agha il s’est rapproché de la direction de la réglementation et de l’administration générale (DRAG) de la wilaya d’Aïn Témouchent, pour l’obtention de la pièce demandée, mais en vain.
De son côté, le Premier responsable de la DRAG, en réponse au président de l’association, dira que l’autorisation de retrait en question relève en fait de la compétence du ministère de l’Intérieur et non pas de la wilaya.
A l’issue de l’entretien accordé à la VO, le président de l’association a décidé de se rendre au dit ministère, dans l’espoir de résoudre cette affaire et retirer les dons consistant en une cinquantaine de fauteuils roulants, de matelas médicaux, et autres accessoires pour appareillage de handicapés moteurs, que l’association d’Albi a envoyés comme promis, lors de sa dernière visite dans la wilaya d’Aïn Temouchent. Question à un dinar: pour envoyer ce généreux don, l’association albigeoise aurait-elle été également soumise à l’autorisation de la Place Beauvau, siège du ministère de l’Intérieur français? Sans commentaire…

Source : Voix-Oranie

5 Comments

  1. bedad boumedienne dit :

    comme cité plus haut l association jaber ibn hayan du don de sang de la wilaya d ain temouchent apres une seance de travail qui a été tenue le 24 aout 2008 avec les services du PTS de l hopital EPH Ahmed Mederghri pour lancer le programme des collectes de sang en commençant par la commune de chentouf.
    le samedi 30 aout 2008 juste 02jours avant le mois sacré de ramadhan
    en collaboration des membres de l association de l association de la wilaya , de la commune de chentouf et de toute l equipe du PTS service des collectes l operation de collecte a été effectué à la commune de chentouf( camion clinomobile du nouvel hopital et au niveau des locaux du secteur de la santé)
    La population de chentouf a repondu en masse pour donner ce precieux liquide debut de l operation 10 h fin 16h nombre de donneurs inscrits :77 nombre de poches obtenues:73 poches
    au vu du nombre des donneurs qui ne cessaient de s accroitre à 16 h passée les citoyens de la commune de chentouf se presentaient devant lpour donner encore leur sang neanmoins il faisait tres chaud et l insdiponibilité des poches vides sinon le nombre aurait été tres superieurs et ce grace à la solidarité de la polutation de chentouF
    ACCEUIL CHALEREUX QUI MERITE D ETRE SIGNALE

    Répondre
  2. bedad boumedienne dit :

    E n ce qui concerne le don des 50 fauteuils qui sont offerts par l association de la ville d ALBI . Toutes les formalités douananieres ont été faites neamoins le probleme reside à l exigence par la douane d un document qui sera delivré par le ministere de l interieur( wilaya)ATTESTATION D ACCEPTATION DU DON
    ces equipements( 50 fauteils , matelas gonflabes, chaises, bequilles se trouvent au niveau du port d oran depuis le 9 avril 2008 jusqu à ce jour
    Nous souhaiterions que ce petit probleme de delivrance de cette attestion sera solutionn

    Répondre
  3. Alem Amine dit :

    Avant toute choses , je souhaiterais dire « merci au personnel du PTS et aux acteurs de l’association Jaber Ibn Hayn » pour ce qu’ils font au niveau de l’ensemble du territoire de la wilaya de Témouchent.
    Je n’oubli pas d’ailleurs l’hospitalité et la générosité des habitants de Chentouf et les donneurs de l’INSFP, ainsi que toute personne sensible au don du sang .

    Je tiens à répondre à la question à 1 dinar : » BUREAUCRATIE » en effet, soyons réalistes et objectifs : Comment peut-on bloquer du materiels médical ». Il aurait juste suffit d’une décharge comme quoi telle association a donné à telle autre et c’est bon . D’une part , on gagne du temps donc de l’argent et du papiers………….(donc moins d’arbre abbatus, même si les 8 pages d’une autorisation ne contibuent qu’à un stricte minimum.

    Pour le personnel du PTS et de l’engagement , à la place du directeur de la santé , du wali même du directeur de l’hôpital, j’aurais instauré une prime symbolique pour le personnel en pré emploi afin de les encourager, et aussi un bon repas pour le donneur, car hônnettement le café et les gaufrettes (quand elles sont dispo.) c’est pas le ce qu’il y a de mieux .

    Pour le matériel , je pense q’une tente climatisé gonflable comme j’en ai vu au service de collecte de sang de paris serait d’une grande utilité pour vos missions afin d’ y accueillir plus de donneurs dans de plus bonne conditions en plus ça ne coûte pas trop cher pour un investissement de longue durée.

    Bonne chance à l’association .

    Répondre
  4. said chabati dit :

    il est très regrétable que des algériens vivant à l’étranger font tous leur possible pour venir en aide à leurs compatriotes en ALGERIE alors que certains fonctionnaires ALGERIENS se font un plaisir de leur rendre cette tache trés difficile car ces comportements nous discrédite et nous afaibli vis à vis des associations française qui nous aide qui ne comprennent pas pourquoi attendre que le materiel doit d’abore pourir avant d’ètre remis aux intéréssés ( chez nous tanhrag ou ma takoulhach BAKHTA) je souhaite que chacun fasse son travail en pensant aux plus faible ( les malades,miséreux qui n’ont que dieu comme soutiend) MERCI à toutes les personnes qui se démèles pour les autres bénévolement et que dieu s’occupe des autres

    Répondre
  5. si larbi dit :

    salut…
    que dire et que dire.
    benevoles vivant dans le pire engrenage de la bureaucratie.
    que dire et que dire.
    quand on te fait courir de bureau en bureau pour te voir souffrire.
    que dire et que dire
    lorsqu’en benevole on essaie de tout faire pour te decourager et te demollir.
    que dire et que dire
    quand le malade en besoin de sang regarde sans pouvoir dire….mais quoi dire.
    que dire et que dire
    quand on te fait un don pour les handicapés de notre ville et on le voit impuissant en train de nous fuire entre les mains et en train de pourir.
    que dire et que dire
    lorsqu’une lettre et des lettres ne trouvent ni reponse ni soutien pour aboutir.
    que dire et que dire lorsque tout le dossier est complet et les portes du silence ne veulent plus s’ouvrir.
    on a honte..
    on est deçu de tous nos efforts infructueux.
    c’est dommage quand tu tends la main et au lieu de te la serrer ,on essaie de te la couper.
    un membre de l’association jaber ibn hayan qui a envie de vomir

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman