Des infrastructures sanitaires en cours de réalisation

Quatre nouvelles infrastructures sanitaires sont en cours de réalisation, au niveau de la wilaya d’Aïn Témouchent, a-t-on appris de la Direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière. Selon la même source, la plus grande infrastructure qui vient d’être mise en chantier à travers la wilaya est un hôpital de 60 lits à El-Amria. Le ratio de lits d’hospitalisation de la wilaya atteint, à ce jour, un lit pour 397 habitants, dépassant de loin les normes nationales (un lit/500 habitants). La commune de Hammam Bouhadjar bénéficiera d’une polyclinique dont le taux d’avancement des travaux dépasse les 90 %. Celle-ci sera achevée dans un délai d’un mois, portant le nombre de polycliniques opérationnelles à travers la wilaya à 25.
Le ratio actuel est d’une polyclinique pour 14.744 habitants, la norme nationale étant d’une polyclinique pour 25.000 habitants. Un taux d’avancement de 65 % est relevé par ailleurs, au niveau du projet de réalisation du centre intermédiaire de désintoxication d’Aïn Témouchent, a-t-on signalé. En outre, la réalisation d’un bloc administratif au niveau de l’établissement hospitalier Dr Benzerdjeb libérera l’aile médicale occupée actuellement par la direction de l’EH. Les travaux sont en phase finale et seront achevés avant la fin de l’année en cours.
La wilaya d’Aïn Témouchent compte 150 établissements et services, dont quatre établissements publics de santé de proximité (EPSP), un complexe mère enfant, un service de rééducation fonctionnelle, trois services d’hémodialyse et 97 salles de soins. Avec une salle de soins pour 3.800 habitants, le taux de couverture de ces structures accuse un déficit dans la wilaya d’Aïn Témouchent par rapport aux normes nationales (1 salle/2.000 habitants), a-t-on signalé de même source.

Source : APS

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman