Des Moudjahidin honorés

algerieL’association des grands invalides, victimes de la guerre de Libération nationale, a pu réunir hier matin au siège de l’ONM, pas moins de 115 Moudjahidine, issus de la wilaya d’Aïn Témouchent, sous la présidence de M. Bencherrat Mokhtar et en présence de M. Bouakka Houari, nouveau S/G du Bureau de wilaya de cette organisation.Succédant à la journée nationale des handicapés, cette manifestation a permis à l’association de ces grands invalides de guerre d’honorer trois (03) Moudjahidine, non-voyants et, à titre posthume, les familles de 17 Moudjahidine décédés, dont celle de leur ancien secrétaire de wilaya, Si Hadjadj.
Saisissant l’occasion qui leur était ainsi offerte, les Moudjahidine présents ont déploré encore une fois la situation sociale et sanitaire des plus déplorable, dans laquelle se débattent leurs frères de combat, qui sont restés vivants mais avec des handicaps majeurs.Ils sollicitent les pouvoirs publics pour les inciter à combler le déficit constaté amèrement pour ce qui est de leur prise en charge sociale et sanitaire. Pour cela, ils proposent entre autres, d’aligner la capacité de prise en charge de tous les anciens Moudjahidine à 100%, au lieu de 95%, car selon eux, il est du devoir de l’Etat de protéger ces hommes de valeur, confrontés aujourd’hui à toutes les difficultés liées à leur prise en charge sociale et sanitaire, et que leur valent leurs lourds handicaps physiques.
Enfin, ils ont rendu hommage aux Martyrs du devoir national, qui sont tombés au champ d’honneur, dans la lutte contre le terrorisme, parmi eux, des anciens Moudjahidine. Un moment d’intense émotion a été ressenti par toute l’assistance, quand les trois Moudjahidine honorés, témoins vivants de la lutte sacrée, ont dû avouer avec amertume, qu’ils n’ont pas eu la chance de voir de leurs propres yeux, le drapeau algérien flotter au gré du vent, un certain 5 Juillet 1962. Et dire qu’ils ont contribué physiquement et moralement, en payant un lourd tribut, afin que l’Algérie naisse et se maintienne toujours debout.

Source : Voix-Oranie

4 Comments

  1. ALEM Amine dit :

    je sais pas pourquoi mais il est inconcevable qu’un homme de 50 ans se dit moujahid !!
    C’est normal? les commisions devrait être plus sérieuse,parce que les ayants droits sont parfois oubliés.

    Répondre
  2. lamia dit :

    vive l’ ALGERIE

    Répondre
  3. Boukabouya Mohamed dit :

    A l’indépendance il y avait 9 millions d’habitants en Algérie( Européens compris) Maintenant il ya presque 6 millions d’anciens moudjaheds Cherchez l’erreur!
    L’ONM devrait approffondir les investigations pour éliminer les faux moudjahidines qui profitent d’une façon malhonnête de la pension qu’ils savent n’avoir jamais méritée

    Répondre
  4. bencherrat dit :

    salut,vive algerie……que viva mi pais algeria,mohamed.pour mon pére mokhtar.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman