Deux Ivoiriens et deux Marocains écroués

Les policiers relevant de la sûreté de daïra, récemment inaugurée à Aïn Kihel, ont intercepté samedi matin, au niveau d’un barrage dressé sur la RN02, un véhicule venant du Maroc et se dirigeant sur Oran, à bord duquel voyageaient deux ressortissants marocains. Aux policiers qui les interrogeaient, ils ont déclaré qu’ils devaient rejoindre des chantiers, sur lesquels ils travaillaient déjà, avant de retourner passer chez eux au Maroc, la fête de l’Aïd El-Adha. Ces travailleurs clandestins sont spécialisés dans le moulage artistique de plâtre, dont bon nombre d’auto constructeurs sont demandeurs.
Quant aux deux autres mis en cause, il s’agit de deux Ivoiriens, arrêtés au niveau de la gare routière d’Aïn Témouchent, alors qu’ils s’apprêtaient à emprunter un car à destination de Maghnia, avec pour objectif de tenter la traversée vers l’Espagne. Les 4 immigrants clandestins, qui n’avaient aucun papier d’identité sur eux, ont été présentés samedi soir devant le parquet du tribunal de Aïn Témouchent. Inculpés d’immigration clandestine et de défaut de papiers d’identité, ils ont été écroués, en attendant de mettre en branle la procédure de leur reconduite à la frontière.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman