Deux zones d’étude choisies pour le projet PNUD-MATE

Deux zones d’étude, celles de Hammam Bouhadjar (risque sismique) et Chabat El Ham (risque d’inondation), ont été choisies par le comité technique local de la wilaya de Aïn Témouchent, dans le cadre du projet PNUD-MATE, apprend-on de la Direction de l’environnement. ations Unies pour le développement (PNUD), initié par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme (MATE), explique-t-on, est relatif à l’appui au renforcement des capacités nationales pour l’analyse des facteurs de vulnérabilité liés aux risques et catastrophes naturelles. La Direction de l’environnement étant chargée de son suivi. Choisie parmi les neuf wilayas pilotes pour la mise en oeuvre de ce projet, Aïn Témouchent accédera ainsi au système d’information géographique (SIG).
Le projet PNUD-MATE, poursuiton, s’attelle sur la mise en oeuvre d’opérations thématiques pilotes dans les localités sujettes aux catastrophes naturelles. Il a pour objectif aussi l’introduction des techniques nouvelles dans le domaine de la réduction de la vulnérabilité aux risques majeurs et catastrophes naturelles. Il vise également à répondre à la problématique des risques sismiques et géologiques, des inondations, des feux de forêts. Des actions contribuant à la protection ou à la réhabilitation de l’environnement sont à déterminer dans ce cadre par le comité local, poursuit-on. La constitution d’une base documentaire à différentes échelles, l’analyse des données historiques et la carte informative des phénomènes naturels et de la qualification et la cartographie des aléas, figurent parmi ces actions. L’élaboration d’un programme de protection des risques (PPR) est également projeté, indique-t-on.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman